Cahors. Une manifestation carnavalesque pour défendre la culture

Actu Lot-La vie quercynoise mercredi 17 février 2021 / n°3928 du jeudi 25 février 2021

Suite à un appel lancé par un collectif, de nombreux acteurs culturels ont répondu présents pour une déambulation festive et culturelle, ce mercredi 17 février 2021 à Cahors.

©Marie-Françoise Plagès

Dans ce contexte de crise sanitaire où la culture est mise à mal, les artistes, les amoureux des arts se sont donnés le mot en ce mercredi 17 février 2021 pour une « grande manifestation festive ».

Ce sont environ plus de 200 personnes, déguisées ou pas, qui ont souhaité, en ce mercredi des Cendres, synonyme de défilé de carnaval, tordre le cou à la morosité ambiante. La rue devient une « scène à vivre » et que « vive la culture ».

Déambulation carnavalesque à Cahors, mercredi 17 février 2021 © M-F Plagès.

Suite à un appel lancé auprès d’associations, de groupes, d’artistes et de particuliers, l’information de ce rendez-vous festif a très bien réseauté.

« Oui, la culture est un besoin de première nécessité ! Nous devons affirmer et concrétiser cette idée folle, que nous sommes autre chose que des homo-economicus… »

se défend le collectif qui est à l’origine de cette manifestation. Pas de revendications, tout doit être pacifique et sous forme carnavalesque : musique, clownerie, théâtre, chant, danse, lecture… Le but principal étant d’avoir « une grande respiration collective et culturelle ».

De la musique, de l’ambiance, des déguisements sophistiqués, certains plus sobres et le ton est donné pour lancer l’expression libre à la culture.

Comédiens, musiciens, artistes, amateurs, professionnels, retraités ou simples spectateurs étaient présents pour affirmer que la culture est bien essentielle.

Alors même si le défilé a débuté vers les 14 h avec la mise en scène de l’enterrement de « la culture considérée comme pas essentielle », l’ambiance a vite repris des couleurs pour laisser libre cours à la fête.

Pas essentiel ?

« cette manifestation est née d’un désir de plusieurs personnes concernées par la culture. Nous voulions en cette journée, où d’habitude on assiste à de joyeux défilés de carnaval avec les enfants, faire un défilé mais à notre manière tout en créant une grande respiration collective. Nous avons fait un parcours avec quelques étapes autour des lieux culturels de la ville. Nous souhaitons que ces bâtiments continuent à vivre et surtout qu’ils ne finissent pas en œuvre seulement architecturale. Nous voulons être acteur et spectateur de notre culture. On ne veut pas entendre les mots « pas essentiels ». D’ailleurs c’est quoi « essentiel » ? ».

explique un des organisateurs

Dans ce défilé culturel, de nombreux artistes qui se posent presque unanimement la question de savoir pour quelles raisons la culture est si malmenée. Une professeure de danse exprimait : « nous ressentons comme une injustice que les lieux culturels restent fermés par rapport à d’autres lieux ouverts. Cela fait partie de notre quotidien d’aller dans des spectacles, au théâtre, au cinéma ou dans des restaurants et je ne comprends pas cette situation ».

« Le 5 février à Saint-Gaudens, un collectif d’acteurs culturels organisait aussi une manifestation festive pour sensibiliser tout un chacun sur la situation catastrophique du monde culturel. Peut-être que d’autres initiatives de ce genre vont germer un peu partout sur le territoire » évoquait une bénévole active auprès de différentes associations.

La culture est bien vivante et les artistes, toutes disciplines confondues, sont bien décidés à faire entendre leurs voix. Bien sûr pacifiquement et dans la bonne humeur communicative.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.