Quercy-Blanc. Sictom, réduire les ordures ménagères un enjeu important pour chaque citoyen

Médialot samedi 20 février 2021, Actu Lot-La vie quercynoise n°3927 du jeudi 18 février 2021

Le Sictom « marches du Sud Quercy », organisme de collecte des déchets, basé à Castelnau Montratier, dans le Lot sensibilise la population sur le coût du traitement des déchets.

©Marie-Françoise Plagès

Au niveau du Lot, le SYDED gère une grande partie des déchets ménagers et assimilés du territoire. Il regroupe en son sein 6 collectivités de collecte des déchets dont le SICTOM des Marches du Sud Quercy.

Basé à Castelnau Montratier, ce syndicat rayonne sur deux communautés de communes (la Communauté de communes du Quercy Blanc et la Communauté de communes du Pays de Lalbenque-Limogne) composées de 33 communes (16 500 habitants). Sa compétence principale est d’assurer la collecte de tous les déchets. En moyenne sur l’année la collecte des ordures ménagères s’élève à 2 800 tonnes et 1 500 tonnes en recyclable. Le recyclable est dirigé vers le SYDED situé à Catus (centre de tri) et les ordures ménagères sont enfouies sur un site à Montech (82).

« L’enfouissement des ordures ménagères coûte très cher. En 2020, il fallait compter environ 157 euros HT la tonne. Pour 2021, le coût du traitement s’élèvera à 171 euros HT la tonne. Cette situation ne va pas s’améliorer. Même si à ce jour le budget de fonctionnement, environ 2 millions d’euros, n’est pas déficitaire puisque les recettes couvrent toutes les dépenses. L’augmentation de ce coût du traitement est due en grande partie à la hausse de la TGAP (taxe sur les activités polluantes) et celle-ci va encore augmenter dans l’avenir. C’est pour cette raison que la baisse du volume des déchets ménagers est un enjeu crucial ! » souligne Jean-Louis Bergougnoux, le président.

Jean-Louis Bergougnoux, président du Sictom basé à Castelnau Montratier dans le Lot © M-F Plagès.

Investissements

Le parc automobile du SICTOM comprend 5 véhicules de collecte. Le syndicat prévoit cette année de renouveler un camion avec son équipement complet pour un montant de 177 000 euros. Les incivilités, sur les sites collectifs, relevées soit par les agents techniques ou des particuliers excédés par le non-respect de certains, ne sont pas, fort heureusement, une pratique si courante.

Incivilités

Jean-Louis Bergougnoux précise : « Au niveau de l’effort de tri, notre syndicat a des résultats corrects par rapport aux autres collectivités du département, c’est encourageant et il faut continuer à œuvrer dans ce sens mais rien n’est acquis et les efforts doivent se poursuivre quant à la responsabilisation et à la préservation de l’environnement. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.