Cahors. L’exposition du Flac autour de 7 artistes est à découvrir jusqu’au 28 août 2021

Actu Lot – La vie quercynoise n°3952 du jeudi 12 août 2021

Le Flac propose, au Grenier du Chapitre à Cahors, une exposition autour de nouvelles créations de 7 artistes du Lot. A voir jusqu’au 28 août 2021.

© Marie-Françoise Plagès
A gauche : Kléber, Martine Auger et Jean Suzanne, artiste invité de l’exposition de la Flac à voir jusqu’au 28 août 2021 à Cahors © M-F Plagès.

Comme chaque année, à la période estivale, Le Grenier du Chapitre, bel endroit qui à lui seul invite à la flânerie, présente une exposition organisée par le FLAC, le Forum Lotois d’Art Contemporain. Jusqu’au 28 août 2021, les œuvres de sept artistes sont exposées dans ce lieu emblématique de la ville de Cahors.

Par rapport à l’an dernier, et malgré les contraintes sanitaires en vigueur, l’exposition, gratuite et ouverte à tous, est mise en scène sur deux étages. Ainsi les grandes sculptures de l’artiste invité, Jean Suzanne, s’emparent des volumes des salles du Grenier du Chapitre.

Unité et divergence

Le thème de l’exposition intitulé Unité et divergence

Le thème de l’exposition est très représentatif du parcours de chaque artiste. Nous présentons les créations réalisées cette année et le thème

Unité et divergence » prend tout son sens ici. Les 6 artistes de l’association sont tous issus d’horizons divers, ont tous des univers, des styles et des inspirations très différentes. Mais malgré tout on remarque qu’il y a une unité dans ce que nous souhaitons exprimer.

Kléber Artiste du Flac

L’invité d’honneur

La première salle, au rez-de-chaussée, est dédiée principalement à l’artiste invité Jean Suzanne. C’est la toute première fois qu’il expose dans le cadre du FLAC.

Il a travaillé sur des thèmes d’inspiration minérale autour de formes, de volutes, de failles avec les sculptures en inox ainsi que sur la thématique de « la liberté de la presse » avec des tableaux en relief. Il aime ce genre de réalisations dans lesquelles il inclut toujours des détails forts de sens (caméra, tél, fil de fer barbelé, journaux…).

D’abord avec la terre du Quercy, du Lot, il pose différents pigments aux multiples nuances ocre, ensuite il met en scène en collant des éclats d’objets quotidiens pour créer des saynètes symboliques. Il ne veut oublier aucune forme de presse (écrite, radio, web, télévisée…).

Ce sujet le touche particulièrement. Il ne peut pas rester indifférent face aux journalistes qui ont été tués ou sont incarcérés. Chaque saynète doit sensibiliser le « regardeur » face à un monde qui méprise parfois la presse. Ici, dans un paysage désertique un téléphone écrasé, ou des empreintes de char qui souillent la presse écrite, des fils de fer barbelés, des antennes cassées.

Côté sculptures, les formes sont douces, arrondies. Il fait des enchevêtrements d’arcs de différents inox argenté et doré. Des constructions aux silhouettes architecturales ou plus alanguies symbolisant des failles ou des falaises.

À lire aussi

Actions du Flac

Le Forum Lotois d’Art Contemporain, structuré en association depuis 1987, regroupe un collectif des six artistes : Martine Auger, Kléber, Danie Faurie, Jacques Rival, Martin Ward et Kate Wickham. Leur but : promouvoir les arts dans le Lot.

Fort de sa réputation, le FLAC sillonne le territoire pour des expositions, installations, ou interventions dans des lieux publics et privés. Il organise également des échanges culturels avec d’autres artistes de pays étrangers.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

  • Ouvert du mercredi au samedi de 11 h à 18 h.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.