Castelnau Mtier-Ste Alauzie. Deux présidents pour un club de rugby dynamique

Actu Lot-La vie quercynoise n°3954 du jeudi 28 août 2021

Le club de rugby de Castelnau-Montratier a désormais deux co-présidents : Pierre Boissel et Christophe Perrier, qui se complètent et dynamisent le club.

©Marie-Françoise Plagès

Le Club Olympique Castelnaudais (COC), club de rugby de Castelnau-Montratier, lors de sa dernière assemblée générale en juillet 2021 a confié la direction à deux co-présidents : Pierre Boissel et Christophe Perrier.

Christophe Périé et Pierre Boissel, les co-présidents du club de rugby de Castelnau-Montratier dans le Lot. (©DR.)

Les deux hommes se connaissent depuis longtemps et se complètent très bien. Pierre Boissel s’occupe de superviser tout ce qui concerne la logistique et Christophe Périé tout ce qui a trait au côté sportif.

« Toutes les décisions se prennent d’un commun accord » soulignent unanimement les deux co-présidents.

Ecole de rugby

Le COC est un club dynamique, doté d’une école de rugby plutôt bien placée au niveau départemental jouissant d’une bonne position par rapport aux écoles départementales. En effet, elle est placée dans le trio de tête.

Plus de 100 enfants sont inscrits dont une quinzaine de filles de 5 à 15 ans. Les joueurs se retrouvent tous les samedis matin ou mercredi après-midi sur les terrains de Castelnau-Montratier.

Interview des co-présidents

Rencontre avec Pierre Boissel et Christophe Périé

Actu : Quel regard portez-vous sur la saison qui vient de s’écouler ?

Pierre Boissel et Christophe Périé : Depuis le début de la crise sanitaire nous n’avons pas eu beaucoup de chance. On a commencé une saison sans pouvoir la finir. En 2019-2020 il ne nous manquait que deux matchs et en 2020-2021 après 4 matchs, on a dû tout arrêter.

Depuis que vous avez pris la présidence, quels sont les changements perceptibles ?

P. B. et C. P. : La tradition veut qu’au changement de président, l’entraîneur change également. C’est pour cette raison que Nicolas Scéres de Flottes est rentré comme nouvel entraîneur en septembre 2020 mais la saison a été malheureusement vite écourtée. Il y a un deuxième entraîneur : Jérôme Lascoux de Lalbenque.

Une partie du comité directeur a changé avec un peu plus de parité. Trois femmes ont intégré l’équipe. Les effectifs sont bien étoffés et le staff tient vraiment la route.

Un rugbyman reconnu a intégré le COC, que pouvez-vous nous dire ?

P. B. et C. P. : Au 19 septembre 2020, dès que la saison a débuté, le club a accueilli un nouveau membre au comité directeur : Cyril Lelièvre (ligue des Yvelines et attaché à la fédération). Il intervient dans le club de rugby en tant qu’éducateur auprès des minimes et conseillera les autres éducateurs pour apporter son expérience, son savoir-faire et une meilleure une vision générale du club ainsi que tout ce qui pourra être à améliorer. Pour certaines missions, au sein du Comité Départemental du Lot, il sera également demandé. Par exemple, nous envisageons qu’il participe au développement de la pratique du rugby au sein des écoles du Sud-Quercy.

En co-présidence, quels sont les projets que vous portez ?

P. B. et C. P. : D’un commun accord, nous souhaitons bâtir une équipe avec des jeunes pour faire revivre le club. On a eu beaucoup de jeunes (« Rassemblement Quercy Lot » qui existe depuis 20 ans) qui rayonnent de Castelnau, Cahors, Luzech… à partir des catégories cadet et junior. Ces jeunes à l’âge de 18 ans reviennent sur Castelnau. La majorité des adultes du COC sont issus de l’école de rugby. Pour nous, c’est une grande fierté car cela prouve la bonne entente du club. Tous aiment le COC et les couleurs qu’ils portent. Deux équipes : une en série une et une en équipe de réserve composent le COC.

Quelles sont les ambitions du COC ?

P. B. et C. P. : Dans les 2 ou 3 ans à venir, le COC brigue de grimper à l’échelon 1 et avec la nouvelle vague de juniors qui viennent grossir les rangs du club, il y aurait une possibilité.

Les présidents tiennent à souligner aussi l’engagement de leur staff comme les deux responsables de l’école de rugby, Jean-Philippe Montferrand et Cédric Grenier qui font selon eux « un travail exemplaire ». À leurs côtés, ce ne sont pas moins de 15 éducateurs qui transmettent avec passion leur amour du ballon ovale. Et ils veulent vraiment féliciter l’engagement de tous à différents niveaux : supporters, bénévoles, public…

Le Club Olympique Castelnaudais, un club familial qui fait la différence.

Propos recueillis par Marie-Françoise Plagès

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.