Castelnau Mtier-Ste Alauzie. Evolu’tiff, la passion d’une vie pour la coiffure

Actu Lot – La vie quercynoise n°3960 du jeudi 7 octobre 2021

Karine Brugidou du salon « Évolu’tiff » de Castelnau-Montratier, accueille une apprentie tout aussi passionnée qu’elle par la coiffure et développe un coin barber.

© Marie-Françoise Plagès

Au mois d’août, Karine Brugidou, qui gère son salon de coiffure « Évolu’tiff » depuis 2006 à Castelnau-Montratier dans le Lot, s’est entourée d’une nouvelle employée, Léane.

Du haut de ses 17 ans, bardée d’un CAP coiffure et en formation pour le BP et qui vise le Brevet des Maîtrises, Léane est une passionnée de coiffure, à l’image de son employeur. Toutes les deux s’entendent à merveille et à les entendre parler chignon, coupes, tendances, et réseaux sociaux, c’est sûr qu’elles se sont bien trouvées.

Karine Brugidou du salon Evolu’Tiff de Castelnau-Montratier dans le coin Barber se faisant coiffer par Léane. (M-F P©Actu Lot)

Une apprentie aussi motivée qu’elle

Avec la mise en place de son coin « Barber », Karine Brugidou devait faire face à une plus grande demande alors l’arrivée de Léane a été la bienvenue. Mais pas question de prendre n’importe qui.

Elle souhaitait par dessus tout une personne très motivée, enthousiaste, curieuse et impliquée. Alors connaissant Léane depuis toute petite à qui elle a appris quelques rudiments pour l’initier à la coiffure, et après avoir suivi avec intérêt son cursus, Karine Brugidou lui a demandé si elle voulait bien continuer sa formation en étant au salon de coiffure. Une belle opportunité qu’a saisie Léane qui cherchait effectivement un employeur, et avait ainsi l’occasion de pouvoir rester dans son village.

Lire aussi : Castelnau Mtier-Ste Alauzie. Les « coiffeurs justes » une démarche écologique

« J’ai toujours voulu faire ce métier depuis que je suis toute petite. Je faisais des coiffures, des tresses à mes poupées. En CE2, je me rappelle que j’ai demandé à Karine de m’aider à faire ma première couleur. J’avais une idée bien précise en tête. Ensuite les réseaux sociaux comme Instagram sont pour moi une source d’inspiration » dit avec conviction Léane qui ne cache pas son plaisir d’être au salon.

La confiance entre les deux est très palpable. Karine n’hésite pas à l’encourager pour qu’elle apprenne, teste au maximum. Elle confie :

« Léane a vraiment la même passion que moi. J’ai l’impression de me voir à son âge. Nous suivons avec beaucoup d’intérêt des coiffeurs renommés sur Instagram. On regarde beaucoup les techniques de coupes, de couleurs avec les ombrés, les modes du moment. Je suis contente et fière d’avoir trouvé une personne qui correspond à mon salon, à mon image. Léane va aller loin dans la coiffure, elle est très volontaire ».

Karine Brugidou

Nouveau coin barber

Quant au côté Barber, il commence à se faire connaître. Depuis le 20 août les hommes ont un coin dédié au rasage à l’ancienne ou moderne ainsi qu’aux soins pour toutes sortes de moustaches, boucs et barbes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.