Castelnau Mtier-Ste Alauzie. Le préfet à la rencontre des élus du territoire du Quercy-Blanc

Actu Lot-La vie quercynoise n°3963 du jeudi 28 octobre 2021
© Marie-Françoise Plagès

Le préfet du Lot, homme de terrain, est allé à la rencontre des élus du Quercy-Blanc. Il était reçu par le maire et conseiller départemental à Castelnau Montratier-Sainte Alauzie.

Le préfet du Lot, Michel Prosic, entouré de deux conseillers municipaux : Claudine Boissel et Gilbert Brocard. (©Actu Lot)

Grande effervescence, jeudi 21 octobre 2021, dans les locaux de la mairie de Castelnau-Montratier. Le maire Dominique Marin, entouré du maire délégué Bernard Rességuié, du président de la Communauté de commune du Quercy Blanc (CCQB) Bernard Vignals, d’adjoints et conseillers municipaux, de la directrice des services, s’apprêtait à recevoir le préfet, Michel Prosic et son secrétaire général, Nicolas Régny. Comme le soulignait un élu « le préfet est un homme de terrain qui n’hésite pas à venir rencontrer les élus du territoire ». Après une visite guidée de la nouvelle mairie, tous ont pris place pour discuter des projets phares de la commune.

La parole aux élus

Avant de commencer un petit tour de table a permis à chacun d’exprimer, auprès du préfet, leurs compétences, leurs attentes, leurs interrogations et leur implication au sein de la commune.

Bernard Rességuié, maire délégué se désolait quant au fait d’avoir créé la commune nouvelle. « Depuis que Sainte Alauzie s’est rattaché à Castelnau je ne vois plus très bien quel est le rôle du maire délégué. Je ne le vis pas trop bien même si je sais que sur le fond j’ai eu raison de prendre cette décision ». Rémi Dupont, deuxième adjoint racontait son expérience de nouvel élu au sein de la municipalité : « nous sommes tournés vers l’avenir de tous nos administrés et je suis vraiment content, heureux et fier de faire partie de cette équipe ».

Mutualiser les compétences et les connaissances du terrain

Le président de la communauté de communes Bernard Vignals rajoutait « au sein de la CCQB il y a beaucoup de travail et de gros challenges à mener. Notre fierté c’est d’avoir pu intégrer dans le bureau tous les maires qui composent la CCQB. Ainsi la représentativité est égale pour le territoire du Quercy-Blanc. C’est très important car nous avons besoin de remettre de l’attractivité dans nos centres-bourg. Avec Dominique Marin on raisonne comme d’un seul bloc. Ce genre de relation est très appréciable pour mener tous nos projets ». En effet, Dominique Marin rebondissait sur cette remarque en précisant qu’il avait pu se rendre compte du manque de liant entre les différentes structures dirigeantes du territoire « notre vœu commun est que le dialogue, la communication se créent entre les mairies et la CCQB et montrer que l’on va dans le même sens tous ensemble ».

Michel Prosic a remercié toute l’équipe présente et félicité Bernard Vignals pour l’unité qu’il a créé au sein de la CCQB : « la pire situation c’est la concurrence des territoires ». Ensuite il s’est adressé à Bernard Rességuié tout en le rassurant sur son implication :

« créer une commune nouvelle, c’est créer une forme de solidarité nouvelle qui doit permettre de construire des points d’appuis avec plus de solidarité. C’est un nouvel espace qui tient compte de l’attente des citoyens. L’objectif est d’avoir une offre complémentaire et identique comme pour la communauté de communes : être d’accord sur l’espace de notre territoire. Je suis sensible à l’engagement des élus et je sais que ce n’est pas si facile, pas forcément reconnu… ».

Michel ProsicPréfet du Lot

Les grands projets

Dominique Marin a présenté ensuite les grands projets de la commune. La salle de rugby de Moussur : « L’école de rugby explose au niveau des inscriptions. Nous avons plus de 110 enfants inscrits. Ce projet est important pour continuer de donner dans de bonnes conditions les cours ainsi que recevoir des équipes lors de matchs ». La réhabilitation de l’ancienne supérette en espace associatif et culturel est le deuxième gros projet. Plusieurs associations se sont positionnées pour investir les lieux : Champ de gestes, l’école de musique, corps et harmonie. « C’est un projet d’avenir important et c’est ce qu’il faut faire post Covid. Nous en avons vraiment besoin. Pour cela je vous assure de rajouter 10 % d’aide sur ce projet » précisait Michel Prosic. Le 3e dossier porte sur l’aménagement du quartier de Clary. Il doit comprendre la création de 4 à 5 logements sociaux, d’une colocation séniors avec 16 chambres et aménagements d’un lotissement. Et pour finir un projet de mobilité douce est à l’étude qui permettrait de lier le centre-ville à la zone d’activités de Peyrettes.

Un jeune médecin arrive

L’épineux problème de la santé était aussi évoqué. Les trois principaux docteurs de la commune, excepté pour les vacances, ne trouvent aucun remplaçant. La création d’un centre de santé, la réflexion sur la gouvernance et le statut à lui donner commence à porter ses fruits. Déjà une équipe de soins primaires Santé en Quercy présidée par Danièle Fourniols s’est constituée en décembre 2020. Elle regroupe pharmaciens, infirmiers libéraux, kiné et médecin. Cette équipe devrait constituer la base du projet d’une maison de santé. Ainsi ce dossier commence à prendre forme, le centre serait géré au niveau communautaire, régie par les collectivités, et avec une gouvernance collégiale de trois associations.

Grâce à tout ce processus qui se met en place, une jeune médecin devrait prendre ses fonctions en mai 2022 sur Castelnau.

« La santé est un grand enjeu pour les 10 prochaines années à venir. Il faut faire en sorte d’avoir de bonnes conditions pour attirer les professionnels de santé. La question de la santé au cœur de la vie communale est un enjeu de localisation médicale également. Le Lot compte 165 médecins généralistes et la moitié partiront en retraite dans les 5 ans. »

Michel Prosic Préfet du Lot

La matinée s’est ensuite terminée par la visite du nouvel Ehpad.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS