Lot. Charte pour la mobilité des jeunes, une démarche unique en Occitanie

Actu Lot – La vie quercynoise n°3964 du jeudi 4 novembre 2021
© M-F P

Vendredi 22 octobre 2021 à 15 h, à la préfecture de Cahors différents acteurs locaux qui suivent des jeunes lotois se retrouvaient aux côtés de Xavier Papillon, inspecteur d’Académie et directeur académique des services de l’Éducation nationale du Lot, du secrétaire général de la préfecture, Nicolas Régny pour signer la charte de mobilité européenne et internationale des jeunes.

(Au centre) Xavier Papillon et Nicolas Régny entourés des acteurs locaux pour signer la charte de la mobilité des jeunes © M-F P. / Actu Lot.

Cette action vise à encourager les voyages et multiplier les expériences à l’étranger. « Les voyages forment la jeunesse » dit-on. Les jeunes ruraux sont particulièrement éloignés de la mobilité.

Cette démarche unique en Occitanie répond au besoin de diversifier les parcours des « Jeunes Ayant Moins d’Opportunités », jeunes dont l’insertion est plus difficiles. En effet, le département du Lot se classe avant-dernier en Occitanie en matière de mobilité des jeunes.

Les projets sont très peu nombreux et restent confidentiels.

L’accès aux différents programmes de mobilité est donc devenu un objectif prioritaire dans les stratégies européennes et nationales de la jeunesse. La charte de partenariat référence les experts lotois pouvant être sollicités tant pour développer l’accompagnement des jeunes lors de la construction de leurs projets que des projets de mobilité au sein des structures elles-mêmes : qu’il s’agisse de mobilité individuelle ou collective, pour les loisirs, les études ou à titre professionnel.

La richesse du réseau lotois tient à l’origine intersectorielle de ses membres qui permettent d’accéder à la mobilité à tous les âges de la vie. Ainsi, le réseau est composé d’associations d’éducation populaire, de structure d’éducation formelle (Lycée d’enseignement général et professionnel, Lycée agricole, réseau Canopé).

Différents intervenants sur le territoire (mission locale du Lot, MJC de Gourdon, commune de Salviac, Lot pour toits, foyers ruraux du Lot, Grand Cahors, Grand Figeac, Francas, Animapole, IUT de Figeac, Art Scène et Cie , Ségala-Limargue, Déclam…) ont présenté les actions qu’ils mènent en faveur de la mobilité des jeunes, ainsi que leurs attentes, leurs interrogations.

Toutes les structures étaient unanimes pour mieux informer, guider, préciser les projets des jeunes et de travailler d’une seule voix. Le secrétaire général, Nicolas Régny soulignait qu’il était essentiel de développer ce réseau d’actions multiples ainsi que le maillage du territoire. Il rappelait

également l’importance des jumelages qui permettent ainsi des échanges avec d’autre pays. Selon une étude 86 % des jeunes ont envie de découvrir d’autres pays. Gageons que cette charte leur permettra d’appréhender dans les meilleures conditions leur avenir.