Flaugnac. Quercy-Images retrouve le chemin des expositions

Actu Lot – La vie quercynoise n°3966 du jeudi 18 novembre 2022
© MF Plagès

Quercy-Images, après deux ans d’incertitude, a retrouvé son public, du 11 au 14 novembre 2021, à la salle des fêtes de Flaugnac pour son exposition photo d’automne.

Un public content de retrouver les photographes de l’association de Quercy-Images © MFP.

Comme toutes associations, Quercy-Images de Saint Paul-Flaugnac, a été en sommeil pendant quelques mois. Après des expositions virtuelles, voici enfin les 18 photographes de l’association revenus sur le devant de la scène pour quatre jours d’exposition automnale à la salle des fêtes de Flaugnac du 11 au 14 novembre 2021.

Au cours de la soirée du vernissage, la présidente, Bernadette Labattut et les photographes savouraient le plaisir de retrouver, amis, amateurs, photographes pro et leurs fidèles soutiens.

Les dernières expos de l’assocaition

La présidente soulignait :

« on a tenu le coup pendant ces deux années difficiles. Malgré tout, nos finances sont bonnes. Et nous sommes contents d’avoir repris le chemin des expositions comme à Castelnau au mois de juillet, ensuite nous avons exposé à la maison de retraite de Caussade où on est resté quatre mois. Et l’office de tourisme de Caussade nous a accueillis pendant un mois. Puis on s’est lancé dans la grande préparation de notre exposition d’automne dont vous découvrez les photographies ce soir ».

Bernadette Labattut, présidente de l’association

Même si le public était moins fourni qu’à l’accoutumée l’ambiance restait festive. La soirée a été axée principalement sur les univers différents de chaque photographe.

Des photographes éclectiques

Certains n’ont pas hésité à passer les frontières ou à plonger pour ramener le cliché rare, à l’instar de Claire Marzet, la photographe « aquatique » qui présente à chaque fois des images hors du commun du monde sous-marin. Pour l’heure, c’est un scientifique qui l’a emmenée dans une mangrove afin de photographier cet univers très spécifique. Elle est incollable sur tous les animaux et la flore qui habitent dans ces fonds à l’abri du regard du néophyte. Dépaysement garanti.

Claude Larroque a partagé de son côté, ses contre-jours qu’il a capturé à Madagascar. Gérard Lenne qui scrute toutes les possibilités photographiques s’est essayé à l’infra-rouge, patrimoine cadurcien et paysage lotois prenaient des allures étranges presque intrigantes. Sans faire une liste exhaustive de tous les photographes, chacun sait amener les flâneurs du moment dans des mondes où la rêverie est de mise : paysage, ambiance de festival, travail du flou, photomontage, désaturation…

En parallèle de l’exposition, deux conférences étaient assurées par Jean Éric Laffite, maître conférencier, avec pour thème « ville dans l’art » : la ville dynamique (modernisme, évolution industrielle…), la ville apocalyptique (pollution, pandémie et crise économique). Elles ont remporté un vif succès.

Plus de 200 personnes sont venues sur le site et les retours sont positifs. L’équipe de Quercy-Images est gonflée à bloc pour continuer sa saison photographique. Le ton est donné il ne reste plus qu’à continuer sur la lancée.

À vos appareils !