Lot. L’historien Hubert Delpont sort un nouveau livre « Destins croisés »

Actu Lot – La vie quercynoise n° 3965 du jeudi 11 novembre 2021
© Marie-Françoise Plagès

Ce sont deux figures marquantes, Anatole de Monzie et Léon Bérard, que l’historien Hubert Delpont a choisi de mettre en exergue dans son livre « Destins croisés ». Il présentait son livre fin octobre au Département entouré de Caroline Mey-Fau, conseillère départementale et de la directrice des archives Christine Martinez. En effet, l’auteur s’est plongé dans les documents disponibles aux archives pour recueillir tout ce qui concernait la vie de ces deux hommes.

De gauche à droite : Caroline Mey-Fau, Hubert Delpont et Christine Martinez © M-F Plagès.

Deux figures emblématiques

Nés la même année, à cent cinquante kilomètres l’un de l’autre, Léon Bérard et Anatole de Monzie furent parmi les hommes les plus en vue de l’Entre-deux-guerres. Brillants avocats, intellectuels adulé, maire, députés, sénateurs du Lot ou des Basses-Pyrénées, ils furent une quarantaine de fois ministres, l’un le devenant quand l’autre cessait de l’être.

L’auteur, Hubert Delpont

« Ma première source de renseignements fut la collection complète numérisé du Journal du Lot » affirme fièrement l’auteur qui s’est pris de passion pour la vie de ces hommes, hors du commun. Il poursuit « c’est le 25e livre que j’écris et pour ma part c’est comme si je soldais une dette envers le département car je lui dois beaucoup. Quant au sujet du livre il était tout trouvé au vu du caractère dit sulfureux d’Anatole de Monzie. De plus il n’y a jamais eu de grande biographie sur lui ». C’est donc un grand sujet auquel Hubert Delpont s’est attaqué avec passion « j’ai eu la chance d’avoir le temps de le faire. Entre échec (ligne de chemin de fer de Cahors à Moissac) et succès nous lui devons beaucoup : les archives du Lot, l’ancien évêché devenu le musée Henri-Martin, le monument aux morts… Le bilan est impressionnant comme l’est aussi sa carrière politique. Anatole de Mozie fut l’un des premiers à lancer le tourisme dans le Lot avec la « Diane du Quercy ». Il avait à Paris un relationnel très étendu ». Le livre relate les grands faits et événements inhérents aux deux hommes.

Rôle des archives

Il existe un fond privé important sur Anatole de Monzie donné par une de ses héritières dans le Lot. Un autre fond est également à Sciences-Po. Du fait qu’il avait trois domiciles certaines archives privées ont pu se perdre au fil du temps. C’est la raison pour laquelle l’auteur s’est appuyé en très grande partie sur le fond public pour écrire son livre. Le seul regret d’Hubert Delpont « j’aurais aimé en découvrir plus sur sa vie privée ».

« Destins croisés » de Hubert Delpont aux éditions d’Albret, broché 246 pages, 20 €. Dans toutes les librairies du Lot et sur les plateforme internet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.