Quercy-Blanc. Justine Tatouage, l’aventure artistique continue

Actu Lot – La vie quercynoise n°3979 du jeudi 17 février 2022, Médialot vendredi 18 février 2022
© Marie-F. Plagès

Justine Pagès ouvre Justine Tatouage non loin de castelnau-Montratier dans le Lot, un salon de tatouage où elle exerce ses talents artistiques et son style.

Justine se lance dans le tatouage non loin de Castelnau-Montratier dans le Lot. (©MFP / Actu Lot)

Originaire de Castelnau-Montratier, Justine Pagès est une artiste qui suit son chemin tranquillement. En 2019, alors toute jeune portraitiste de stars (acteurs, chanteurs, comédiens, people…) elle faisait partager son travail sur sa page Facebook et son compte Instagram Justine’s Fan Art auprès d’une communauté conquise par son talent.

Ses réalisations plébiscitées par beaucoup de « fans » lui ont permis d’acquérir de l’assurance ainsi qu’une certaine expérience en matière artistique. Alors même si elle continue en dilettante de faire les portraits des artistes qu’elle admire, c’est une toute nouvelle activité qui l’attend, le tatouage.

Poursuivre sa passion du dessin

« À la fin des études, je souhaitais continuer de faire ma passion : le dessin. J’ai envisagé plusieurs possibilités mais le tatouage m’est apparu comme le seul métier qui pourrait m’emmener à faire ce que j’aime. Surtout que j’avais fait un stage auprès d’un tatoueur et l’expérience m’avait emballé » précise Justine Pagès sur les motivations qui l’ont poussée à créer sa petite entreprise en mai 2021 dans une petite commune à 9 km de Castelnau-Montratier.

D’abord elle a suivi des formations auprès de professionnels car il n’existe pas d’école spécialisée. À Toulouse, les conseils certifiants d’une formation l’ont aguerrie sur l’hygiène, les règles en vigueur, lui permettant ainsi de décrocher un diplôme pour exercer. Puis, petit à petit, elle s’entraîne, achète du matériel et décide de se lancer. Le style de Justine est tout en finesse, « minimaliste » comme elle le précise.

Les créations sont inspirées de motifs fins et délicats réalisées exclusivement à l’encre noire : écriture, fleurs, motifs… Justine crée sur demande mais n’hésite pas à discuter avec les personnes pour affiner le projet.

Sa clientèle, surtout féminine, est multigénérationnelle. Le tatouage n’est pas réservé qu’aux plus jeunes ! Les réseaux sociaux, le bouche-à-oreille lui apportent une bonne clientèle. Alors elle souhaite vraiment développer son activité et poursuivre les multiples projets de réalisations qu’elle a en tête.