Castelnau Mtier. Un nouveau salon de thé va ouvrir au printemps

Actu Lot – La vie quercynoise n°3981 du jeudi 3 mars 2022
© M-F Plagès

« Le chat perché », nouveau salon de thé qui devrait ouvrir au printemps 2022 à Castelnau-Montratier a été présenté au conseil municipal.

Caroline Duquoc présente son projet au Conseil municipal de Castelnau-Montratier dans le Lot. (©MFP / Actu Lot)

Une dizaine de Castelnaudais étaient présents lors du conseil municipal du jeudi 24 février 2022 à Castelnau-Montratier. En effet, en préambule de l’ordre du jour, la municipalité avait convié Caroline Duquoc, petite fille du Dr Vaysse, à présenter un projet qu’elle porte depuis plusieurs mois : celui d’un nouveau salon de thé.

Installée avec sa famille dans une maison attenante aux locaux de la Communauté de Communes, Caroline Duquoc, a imagé, durant le temps des différents confinements, un espace à vivre ou convivialité et soins naturels se côtoieraient.

Des travaux ont été entrepris afin d’agencer au rez-de-chaussée de la maison une partie qui servirait à accueillir 2 à 3 thérapeutes et une autre partie qui serait scindée avec un emplacement abrité et une terrasse ombragée par des parasols.

« Le chat perché »

C’est là, qu’elle a imaginé son salon de thé, avec un mobilier aux couleurs vives et des jardinières ainsi que des douceurs réalisées par « L’atelier gourmand » de Fanny Sahuc. Mais comme une partie de la terrasse empiète sur l’espace public elle a besoin de l’aval de la municipalité. Voilà la raison de cette présentation ce soir-là. Il en sera bien sûr discuté entre maire et conseillers municipaux mais déjà la plupart adhéraient à ce projet.

Ce salon de thé s’appellera « Le chat perché » et ouvrira ses portes au printemps 2022.

Et aussi

Ensuite est venue la présentation détaillée des comptes 2021. Le maire Dominique Marin a rappelé également tous les travaux entrepris et les projets en instance.

Lire aussi : Castelnau Mtier. Le Centre de santé, un projet prioritaire 

Le cimetière n’en a pas fini avec les déboires. Alors qu’un compromis avait été trouvé pour sortir d’une situation compliquée, les pluies des dernières semaines ont mis à mal les travaux. Face à trop d’eau un drainage doit être effectué qui entraîne un surcoût de 30 000 €.

Le maire et des conseillers vont se pencher aussi sur les onze cimetières de la commune afin de vérifier les emplacements.

Un nouvel employé municipal vient rejoindre l’équipe actuelle : Benjamin Lecoing. Bien connu de tous, Jean-Pierre Valmary, va partir à la retraite donc la municipalité a lancé des candidatures. 5 ont été retenues.

Il a été évoqué lors du conseil un projet de Camping Car Park ou de Camping de mon village qui permettrait de proposer 18 emplacements et 8 emplacements pour des tentes.

Dominique Marin a donné une partie des résultats des plis faisant suite aux appels d’offres pour le stade de Moussur. 13 lots sont effectifs. À ce jour, 6 lots ont pu être attribués. En effet, en écho à la conjoncture actuelle, face aux augmentations des matières premières certaines entreprises n’ont pas pu se prononcer sur des devis. Il est donc relancé 7 lots pour de prochains appels d’offres.

Une étude du soir à l’école

Après tous les délibérés, Joëlle Sanson relatait une journée de rencontre enfance-jeunesse Contrats Territoriaux Jeunesse : « au cours de la journée nous avons diagnostiqué le territoire et travaillé sur des thématiques qui ont donné lieu à des fiches actions. Ensuite il a été décidé de déterminer quelles actions mettre en place. L’étude du soir est une de ses actions ». La municipalité va donc étudier les possibilités pour réaliser ce projet d’étude de 1 h à 1 h 30 le soir afin qu’il soit encadré par du personnel ou des bénévoles compétents.

Rémi Dupont a présenté pour ceux qui ne connaissaient pas encore, la nouvelle application, Intras muros accessible pour tous les smarphones. Cette application permet d’avoir les nouvelles de toutes les communes de l’intercommunalité ainsi que des communes voisines. On y trouve des infos municipales, des agendas, des sorties, de la vie pratique. Une autre façon de communiquer que par les réseaux sociaux. Il se réjouissait également que le canton retrouve quelques animations culturelles : festival du court-métrage, conférence avec Geneviève Furnemont, exposition collective, concert, résidence d’artistes, et CinéLot.

Marie-Françoise Plagès