Lot. Rencontre avec Aurélie et Théo, deux jeunes passionnés de rallye

Actu Lot – La vie quercynoise n°3988 du jeudi 21 avril 2022
© M-F Plagès

Théo Apchié, de Castelnau-Montratier, et Aurélie Védrine de Cahors, pilote et co-pilote passionnés de rallye auto, participent au Rallye de Cahors le 23 avril 2022. Rencontre…

Aurélie Védrine et Théo Apchié, deux passionnés de rallye à Cahors et Castelnau-Montratier dans le Lot. (©DR)

Déterminés, passionnés, pugnaces, volontaires sont les qualités qui définissent deux Lotois, Théo Apchié, de Castelnau-Montratier, et Aurélie Védrine de Cahors, qui du haut de leur jeune âge 20 et 23 ans, s’enthousiasment dès qu’ils sont sur un circuit de rallye.

Ils sont jeunes certes, mais déjà bien expérimentés et au fait des contraintes et des réalités inhérentes aux courses de voitures. Chacun a commencé pour des raisons bien différentes, accompagné souvent par des figures qui ont su leur faire aimer ce sport.

Duo dans la vie et sur la piste

Depuis un an environ, ils forment un duo autant dans la vie que sur les pistes et ils ont choisi l’équipe Chazel pour les accompagner dans leur passion à bord d’une Renault Clio RC5 (185 CV en boîte séquentielle).

Rencontre avec deux jeunes passionnés qui savent faire aimer leur discipline.

En quelques mots, pourriez-vous dire comment le rallye automobile est devenu une passion pour chacun de vous ?

Aurélie Védrine : Actuellement, je suis assistante et responsable de secteur dans le service d’aide à domicile à Montauban. Pour ma part, j’ai commencé le rallye en 2015, j’en ai fait une soixantaine. C’est auprès de mon papa que je me suis initiée. Mes parents en faisaient beaucoup ensemble. En fait, je suis née dedans.
Quand j’étais gamine, je me suis dit que lorsque j’aurais 16 ans, je ferai mon premier rallye avec mon papa. Et à 16 ans et 1 mois, je l’ai fait. Depuis je n’ai pas arrêté. J’en ai une soixantaine à mon actif. Le rallye est une passion : on vit rallye, on dort rallye…

Théo Apchié :  Je suis étudiant en école de commerce à Montauban et en ce moment, je suis en stage, pendant 6 mois, à la maison Pecou. L’amour du sport automobile m’est venu par mon oncle Philippe Apchié (habitué des sports automobiles et bien connu sur Castelnau-Montratier) qui en faisait depuis sa jeunesse.

Déjà tout petit, j’ai été baigné par l’ambiance rallye. J’ai toujours suivi mon père qui m’emmenait le voir sur le bord des spéciales. Malheureusement, en 2013, mon oncle Philippe est décédé. Alors j’ai voulu prendre une revanche en me disant qu’à mes 18 ans, je voulais faire mon 1er rallye. Et je l’ai fait sur un rallye régional avec une petite voiture, ça, c’est très bien passé.

Maintenant que vous menez de front vie professionnelle et passion du sport automobile, comment appréhendez-vous votre parcours ?

T. A. : En 2020 avec l’arrivée de la crise sanitaire, j’ai eu une grande remise en question pour savoir si je voulais vraiment faire du sport auto comme une passion ou devenir professionnel. En l’occurrence, je tends vers le professionnalisme.

Du coup, j’ai beaucoup travaillé sur ma démarche pour choisir des partenariats, voir quelle voiture choisir et je me suis rapproché d’une team spécialisée. C’est une entreprise qui loue des voitures de compétition. J’ai choisi l’équipe Chazel qui est à Saint- Hyppolyte-du-Fort vers Montpellier. C’est une très bonne équipe parce que ça fait plus de 20 ans qu’ils existent. Ils sont passionnés et professionnels à la fois et c’est ce que nous recherchons avec Aurélie. On s’éclate quand on fait les courses avec eux.

Nous n’oublions pas notre trentaine de sponsors, principalement locaux, basés entre Montauban et Cahors, qui nous permettent de vivre notre passion.

D’avoir à mes côtés Aurélie comme copilote est aussi un atout. Depuis 6 ans que nous sommes ensemble, on se connaît bien et nous pouvons vivre et partager pleinement notre amour de ce sport.

Le bolide d'Aurélie Védrine et Théo Apchié, jeunes coureurs de rallye du Lot.
Le bolide d’Aurélie Védrine et Théo Apchié, jeunes coureurs de rallye du Lot. (©DR)

Pilote et co-pilote, chacun son rôle

Comment définiriez-vous le rôle de chacun ?

A. V. : Le rôle de copilote, que j’assure, c’est le chef d’orchestre de la voiture. Je gère les notes, le timing, être à tel endroit à tel moment. Je suis la coordinatrice pendant le rallye, celle qui communique avec la team.

Théo Apchié : En tant que pilote, mon travail est de conduire en sécurité. Le but ultime du copilote et de la team, c’est de faire en sorte que le pilote n’ait plus qu’à se concentrer sur la route et rouler le plus vite possible : être performant. Cela demande un grand travail mental.

Dernièrement, j’ai été coaché par le pilote Germain Bonnefis, qui a été champion de France. Il m’a apporté beaucoup de conseils, notamment sur la prise de notes, c’est très important. Le rôle du copilote est de visualiser le virage avant même que l’on y soit dedans. Et si on n’a pas de bonnes notes, on ne peut pas aller très vite.

Quels sont vos projets ?

T. A. : Nous prévoyons 6 rallyes dont 5 en championnat de France, les plus mythiques du rallye Français : Le Touquet, Antibes, Rodez, Morzine et Montpellier. Le seul rallye que l’on fait en local, c’est le rallye de Cahors, samedi 23 avril à Saint-Géry, ainsi, nous pourrons remercier les sponsors locaux.

Ils sont essentiels, car l’aspect financier est très conséquent. Et si on peut faire, au cours d’un de ses rallyes, un top 20 ou un top 10 nous serions fiers.

Aurélie de son côté, fait plus de rallye, entre 10 et 20 par an, car elle est la coéquipière d’autres pilotes.

Qu’est-ce qui vous grise ?

T. A. et AV :
– Il y a une sensation de lâcher prise, de liberté, une ambiance particulière, des sensations hors du commun, un sport extrême. Malgré les bleus, les bosses, les accidents, on rebondit pour le prochain rallye.

Vos aspirations ?

AV : J’espère pouvoir toujours continuer de pratiquer ce sport au-delà de mes 60 ans. Et pourquoi ne pas se professionnaliser même si c’est beaucoup de travail et de sacrifices.

Théo Apchié : J’aimerais en vivre, mais je ne sais pas encore sous quelle forme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.