Castelnau Mtier. Nouvelle expo à la Maison Jacob « Oser le blanc »

Actu Lot – La vie quercynoise n°3990 du jeudi 5 mai 2022
© M-F P.

Les Amis de la Maison Jacob accueille jusqu’au dimanche 29 mai 2022, des oeuvres tout en subtilité et finesse de l’artiste Céline Dayan dont le thème est « Oser le blanc »…

L’exposition « Oser le blanc » de Céline Dayan est à voir aux Amis de la Maison Jacob jusqu’au dimanche 29 mai 2022 à Castelnau Montratier © M-F P.

Du dimanche 8 au dimanche 29 mai 2022, les Amis de la Maison Jacob accueille une nouvelle artiste au sein de la salle d’exposition. C’est Céline Dayan avec son thème « Oser le blanc… » qui présentera des tableaux tout en volume où sont intégrés des dentelles et des gazes. L’artiste explique sa démarche artistique « autodidacte, je crée depuis toujours. J’ai commencé à exposer en 2000. D’abord des sculptures composites mêlant argile, textiles, filets et divers objets, poupées, etc. Puis, j’ai commencé à utiliser la peinture et me suis consacrée quelques années à la peinture sur toiles, à l’acrylique, avec souvent des inclusions de fibres, tissus, reliefs. Mes toiles elles-mêmes ont créé des plis, des petits volumes et ont continué à intégrer filets, dentelles et gazes. Peu à peu les gazes se sont dissociées des peintures et des cadres pour devenir ma matière première. Les gazes témoignent de mon intérêt constant pour toutes sortes de filets, depuis toujours présents dans mon travail artistique […] Une fois séchée, parfois repeinte par endroit, je peux alors y inclure des petites matières, perles, dentelles, etc.… et la broder. Depuis un peu plus d’un an, j’ai abordé le blanc (ou plutôt les blancs) couleur que j’utilisais peu auparavant. Le blanc dans sa simplicité nécessite une recherche sur les épaisseurs, les volumes, la matière, qui m’intéresse particulièrement. Comme une façon plus intense de structurer le vide et le plein.[…] Je ne cherche pas le figuratif, même si des formes se distinguent parfois, silhouettes réveillées, images inachevées, évocations évanescentes, émergences inattendues d’un monde inconscient, que j’accentue ou souligne parfois, que je laisse juste affleurer à la surface d’autres fois, ou encore disparaissent quelquefois pour réapparaitre peut être dans d’autres œuvres. Ainsi, mes œuvres sont toutes « sans titre », ouvrant pour chacun son propre chemin vers son imaginaire ».

Vernissage le dimanche 8 mai 2022 à midi. Ouvert vendredi, samedi et dimanche de 10 h 30 à 12 h 30 et le samedi de 16 h à 18 h.