Castelnau Mtier. La Truque de Maurélis inscrite aux monuments historiques

Actu Lot – La vie quercynoise n°3995 du jeudi 9 juin 2022
© M-F Plagès

La motte castrale « truque de Maurélis » de Castelnau-Montratier est reconnue aux monuments historiques au niveau Régional et pourrait être classée au niveau national.

La motte castrale de La Truque de Maurélis près de Castelnau-Montratier dans le Lot. (©MFP / Actu Lot)

« Enfin » est le mot que l’on entend le plus en ce moment depuis que petit à petit, les associations se réveillent d’une longue période d’inactivité, dû à la crise sanitaire. Pascal Ressigeac, le président de Patrimoine de nos enfants à Castelnau-Montratier dans le Lot, ne boudait pas son plaisir de s’adresser à son auditoire, samedi 4 juin 2022, dans l’après-midi, à la salle de la mairie, pour une assemblée générale basée sous le signe de retrouvailles conviviales. Il n’y avait pas eu de réunion, ni d’actions, depuis 2019 !

Monuments historiques

En faisant le récapitulatif historique de l’association, Pascal Ressigeac annonçait fièrement que le site de « la truque de Maurélis » venait d’être inscrite dans la liste des monuments historiques. De ce fait elle est reconnue au niveau Régional et si elle passe au niveau national, il se pourrait que la motte castrale de Maurélis soit classée.

Son bon état de conservation permet d’avoir bon espoir. Surtout qu’elle est considérée comme une exception au niveau régional. Une belle reconnaissance pour un lieu où il y a déjà eu des fouilles archéologiques.

De plus, il y aurait une histoire incroyable, cité dans le livre des miracles de Sainte Foy de Conques : un enfant fut emprisonné sur ce site. En s’échappant, il a volé un jeux d’échecs et ce serait à partir de ce moment-là que les échecs seraient entrés en contact du monde occidental. Un vaste sujet d’études et de recoupement d’informations historiques en perspective !

Une association dynamique

La longue mise en sommeil de Patrimoine de nos enfants ne veut pas dire que l’association s’est reposée sur ses lauriers. Cela a permis également de faire le bilan de plus de 10 ans d’existence. Une sorte d’introspection que n’a pas manqué d’argumenter le président en repensant à aborder différemment les nouvelles actions à venir pour éviter l’épuisement de l’équipe et que « du sang neuf vienne renforcer les rangs. Donc j’ai l’idée de faire un stand tous les mercredis soir lors de la saison estivale des marchés des producteurs. Nous sommes à un tournant dans notre association. On vieilli, on s’épuise, on fatigue et les chantiers participatifs demandent beaucoup de travail en amont » soulignait-il.

Conscient que la communication est primordiale et que le côté administratif est lourd, Patrimoine de nos enfants aimerait se rapprocher d’autres associations comme l’ACCCM ou l’AMBC afin de mutualiser des compétences.

Les comptes sont bons

La santé financière de l’association est stable avec un budget d’environ 7900€. Somme non-négligeable permettant d’acheter des matières premières qui chiffrent vite parfois. Pascal Ressigeac rappelait que les conférences organisées depuis des années, suivies par de nombreuses personnes, sont la base des recettes principales de l’association. Et pour l’heure, les conférences continueront, car si les bénévoles de Patrimoine de nos enfants restaurent le petit bâti, les murs en pierres sèches, le fait de mieux connaître son territoire ainsi que l’histoire locale est aussi un des axes majeurs que défend l’association.

Éventail des actions

Ouvrir des chemins, réhabiliter le petit patrimoine et valoriser le patrimoine vernaculaire sont les trois piliers principaux de Patrimoine de nos enfants.

Depuis sa création en 2006, elle a oeuvré à différents endroits sur la commune : en valorisant et protégeant le vallon de Lestang, devenu depuis un sentier emprunté par de nombreux randonneurs. Il faut compter aussi parmi les réalisations : la croix de Thézels, la fontaine de Saint Cristo, un mur de soutènement vers la Combarade, le sentier botanique, le lavoir du Pech, muret route de Clary, muret cimetière et parking… et tels des précurseurs avant l’heure, Patrimoine de nos enfants a réalisé dès ses débuts, des chantiers de réalisation de murs en pierres sèches qui est aussi une des spécificités de l’association. Un fait qu’il est bon de rappeler.

Indépendamment d’un stand sur le marché des producteurs le mercredi soir, l’association prévoit son prochain chantier participatif le samedi 8 octobre 2022. L’équipe de bénévoles du jour reviendra sur le site de la Truque de Maurélis.

Contact et renseignements : http://cmpdne.monsite-orange.fr/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.