Cahors. Service National Universel, plus de 80 jeunes en séjour de cohésion

Actu Lot – La vie querycnoise n°4001 du jeudi 21 juillet 2022

Le Lot a accueilli, plus de 80 jeunes, du 3 au 15 juillet 2022, à Cahors au Chai et au Montat. Ils ont participé au séjour de cohésion du SNU.

© M-F Plagès
Mercredi 13 juillet 2022, 80 jeunes, en tenue, ont entonné la Marseillaise lors de la cérémonie commémorative à Cahors. (©M-F P / Actu Lot)

Du 3 au 15 juillet 2022, plus de 80 jeunes âgés de 15 à 17 ans, ont participé au séjour de cohésion du SNU sur les sites du Montat et au Chai à Cahors.

Dominique Cormiquet, ancien gendarme à la retraite, entouré de toute une équipe d’encadrant, a dirigé ce séjour SNU pour la 3e fois dans le Lot.

Deux structures pour les jeunes du SNU

Le site du Lycée agricole du Montat, et au Chai à Cahors, les deux structures ont accueilli plus de 80 jeunes, en internat, venant de Montpellier, Toulouse et Béziers.

Leurs journées étaient rythmées, dès le matin, par le traditionnel lever du drapeau suivi de la Marseillaise avant d’aller, tous en uniforme SNU, à la découverte des richesses patrimoniales (musée, visite de Cahors, cinéma…) ou pratiquer un sport (shizendo, canoé, baignade…).

Civisme, engagement, découverte et sport

Le but du SNU, initié depuis 2019, est de promouvoir les valeurs républicaines et de retrouver en collectivité de la cohésion. Issu de parcours différents les jeunes ont dû se plier à une certaine discipline qui à priori n’a pas déplu à la plupart, comme par exemple de ne pas utiliser le téléphone portable dans la journée. Dominique Cormiquet soulignait qu’aucun des jeunes n’avaient émis d’objections fortes privilégiant ainsi des temps de paroles. Le soir, différents thèmes d’actualités étaient abordés où des avis, des réactions diverses ont animé les débats mais toujours dans la bienveillance.

Durant leur séjour ils ont également participé à de l’handisport : le cécifoot ou du basket en fauteuil afin de les sensibiliser au handicap. La Banque de France est intervenue pour leur parler de la gestion d’un compte ainsi que des escroqueries existantes. Avec la gendarmerie ils ont abordé les thèmes de la cybercriminalité et des recherches de personnes. Et auprès des pompiers ils se sont initiés aux gestes des premiers secours validés par un diplôme.

« Les retours des actions SNU sont plutôt positifs. L’ambiance, l’amitié, les différentes expériences, reviennent souvent dans les appréciations de fin de séjour. Pour certains, c’était une belle expérience qui suscite parfois des vocations pour s’investir dans l’humanitaire, auprès des enfants, ou dans des missions caritatives. J’aime vraiment ces rencontres avec les jeunes et surtout leur apporter des valeurs qui tiennent la route pour leur permettre d’avancer dans la vie »Dominique Cormiquet

À l’issue de ces 15 jours, les jeunes devront réaliser 84 heures de mission d’intérêt général au sein d’un service public, d’une association, d’une collectivité, ou d’un corps en uniforme.

Mercredi 13 juillet, à 17 h 30, sur une place Gambetta, pleine de monde, aux côtés des élus, et des corps constitués, les 80 jeunes, en tenue, ont entonné la Marseillaise avant de laisser place à la cérémonie commémorative du 14 juillet.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.