Castelnau Mtier. Phil’anthrope, une reprise timide mais la mobilisation continue

Actu Lot – La vie quercynoise n°4007 du jeudi 1er septembre 2022

Du 25 au 27 août 2022, après deux ans d’absence, Phil’anthrope a pu réinvestir le village de Castelnau Montratier avec la « Journée bonheur contre le cancer ».

©M-F Plagès

De gauche à droite : Jean-Pierre Tricot (président de la ligue 46), Yves Botreau (vice-président de la ligue 46), Gwenaël Ferron (chirurgien oncologue et chercheur), Fabienne Valmary (Phil’anthrope), Béatrice Ruaux (présidente de Phil’anthrope), Sylvie Sicard (directrice Adar du Quercy-Blanc) et Catherine Malevialle (ligue 82) © M-F Plagès.

Si le concours de pétanque, du jeudi 25 août 2022, a eu un succès fou avec 40 équipes, du jamais vu, et la belote du vendredi 26 août 2022 qui a réuni 52 équipes, la reprise des activités sportives du samedi 27 août 2022 a été pour le moins timide avec moins de fréquentation. Mais malgré tout la journée n’a pas perdu son aspect convivial et solidaire.

De belles retrouvailles

Aux premières heures, les plus fidèles des éditions de Phil’anthrope discutaient, tout en prenant un petit café offert par l’association, des parcours de la matinée. Randonneurs, coureurs, cyclistes et motards c’étaient donnés rendez-vous sur la place du foirail. Pour se dégourdir les jambes et s’échauffer pour tenir bon toute la journée, une petite mise en forme de rigueur était supervisée par Lot of sport de Cahors. Ensuite, bien échauffés, plus de 70 marcheurs sont allés arpentés les sentiers quercynois avec quelques belles surprises patrimoniales. Puis ce fut le tour des 45 cyclistes de route et VTT en nombre de s’élancer. Les 7 coureurs ont enchaîné avant que les 12 motards, hommes et femmes partent sur les routes du Lot et du Tarn-et-Garonne.

Béatrice Ruaux la présidente précisait « pour les repas du midi nous avons 160 personnes et 280 repas du soir. La conférence qui d’habitude fait déplacer des centaines de personnes, nous n’étions qu’une soixantaine. Par contre, cela a permis d’avoir de beaux échanges. C’était intimiste, les échanges, les témoignages n’ont pas manqué. C’est une année de reprise assez timide mais l’ambiance sereine et joyeuse qui régnait, ce jour-là, nous permet de rester optimiste».

La conférence

Point central de la journée « Bonheur contre le cancer », la conférence, réunissait : Jean-Pierre Tricot (président de la ligue 46), Yves Botreau (vice-président de la ligue 46), Catherine Malevialle (ligue 82), Sylvie Sicard (directrice Adar du Quercy-Blanc), et Gwenaël Ferron (chirurgien oncologue et chercheur). Frédéric Chibon (chercheur au centre de cancérologie de Toulouse) était excusé. Mais il a été rappelé, qu’avec le financement reçu de Phil’anthrope, le chercheur travaille en particulier sur les sarcomes.

En tant qu’animateur des questions-réponses, et avant de commencer le tour de présentation de chacun, Gwenaël Ferron, a souligné qu’en 7 ans d’existence l’association Phil’anthrope avait récolté 196 500 €. Une belle réussite pour une commune rurale.

La ligue 82, par la voix de Catherine Malevialle précisait « nous tenions beaucoup à être présent car l’association Phil’Anthrope fait beaucoup pour nous. Nous continuons, bien sûr, nos différentes missions qui sont d’accompagner les malades et les familles, la prévention et la recherche. Mais j’ai un plaidoyer à exprimer : nous nous mobilisons pour lutter contre la pénurie de médicaments et pouvoir donner l’accès aux médicaments innovants à tous ». En effet, lors de la conférence, il était évoqué, que certains médicaments pouvaient atteindre des sommes astronomiques.

Jean-Pierre Tricot, fidèle des éditions de Phil’anthrope, remerciait grandement l’équipe des philanthropiens « ce n’est pas facile de redémarrer après la période Covid. Cela a changé beaucoup de choses. L’association a versé à la Ligue 46 plus de 30 000 € sur les différentes éditions. Cet argent est allé en priorité pour des soins de supports et ce n’est pas rien. Il a servi pour l’aide aux malades ». La question des aidants a été largement développé avec quelques témoignages du public. Gwenaël Ferron a présenté également les thérapies innovantes, les avancées au niveau des recherches. Pour finir est venu un temps d’échanges sur différentes thématiques : le lien de cause à effet de l’utilisation des pesticides par les agriculteurs et leur impact, la problématique des diagnostics, l’inégalité des centres de soins, les différentes causes pour déclencher un cancer.

Une belle journée

Les discussions ont continué bon train autour d’un apéritif, et en musique avec le Trio de jazz GYG. La bonne humeur, le plaisir de se retrouver, étaient de rigueur pour une soirée qui s’est étalée jusqu’à tard dans la nuit. Suite à la prochaine édition 2023…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.