Culture de lavande dans le Lot. Faut-il s’inquiéter des nouvelles réglementations imposées par l’Europe ?

Actu Lot – La vie quercynoise n°3959 du jeudi 30 septembre 2021

Les lavandiculteurs du Lot s’inquiètent de la loi REACH de l’Union Européenne qui classe les huiles essentielles comme produits chimiques.

© Marie-Françoise Plagès

Sur les réseaux sociaux, dans les médias, de nombreuses voix s’élèvent cherchant à sensibiliser le public sur une possible disparition annoncée de la culture de lavande et de cultures associées. Des agriculteurs et distillateurs de la filière de Plantes à Parfum Aromatiques et Médicinales, représentés par PPAM de France et l’Union des Professionnels, demandent à la Commission Européenne de prendre en compte la spécificité des produits naturels ; en particulier celle des huiles essentielles.

Lire la suite

Quercy-Blanc. La menace d’un parc éolien plane-t-elle encore sur le territoire ?

Actu Lot – La vie quercynoise n°3957 du jeudi 16 septembre 2021

La société VSB Energies Nouvelles a des vues sur le Quercy Blanc, notamment à Villesèque, pour l’implantation d’éoliennes dans le Lot.

© Marie-Françoise Plagès

Si l’épisode de l’installation d’un parc éolien au cœur du Quercy Blanc dans le Lot (4 à Castelnau-Montratier et 1 à Sauveterre) a été écarté en 2015, de vieux fantômes resurgissent du passé.

Lire la suite

31e Nuit des étoiles. Les rendez-vous et voyages célestes, c’est du 6 au 8 août dans le Lot

Dans le Lot, trois clubs d’astronomie proposent de lever les yeux pour observer le ciel nocturne du 6 au 8 août 2021.

Actu Lot – La vie quercynoise n°3951 du jeudi 5 août 2021
© Marie-Françoise Plagès

Trois clubs d’astronomie du Lot proposent des animations autour de la 31e nuit des Etoiles. Et à Sainte-Alauzie, un astronome semi-professionnel parlera de la conquête de Mars. Prêts pour le voyage ?

Lire la suite

Castelnau Mtier-Ste Alauzie. Vigilance de la municipalité envers les chats errants

Actu Lot / La vie quercynoise n°3917 du jeudi 10 décembre 2020

La Mairie de Castelnau-Montratier dans le Lot, s’est rapprochée d’une vétérinaire et d’un refuge pour mettre en place une campagne de stérilisation des chats errants.

©Marie-Françoise Plagès

Lors du conseil municipal du 28 octobre 2020, Didier Guillou, conseiller municipal en charge du Syndicat Intercommunal de Fourrière Animale, secondé par Gaëlle Duchêne, évoquait ce qu’il avait mis en place avec la commission.

Le problème des animaux errants, et plus particulièrement celui des chats, nécessite une gestion de stérilisation et d’identification qui n’est pas si simple à mettre en action, mais essentielle afin d’éviter une prolifération ingérable.

Après s’être rapproché des organismes de protection animale, de Séverine Thomas (vétérinaire à Castelnau-Montratier) et de Danielle Diczy du refuge de « La mère aux bêtes », une solution a été trouvée. La commission communale SIFA a mis en place un système moins coûteux et plus réactif. Il est évident qu’il ne pourra répondre à toutes les demandes et que chaque cas sera étudié.

Stérilisation et identification

Lire la suite

Castelnau-Montratier. Danielle Diczy… un amour inconditionnel pour la cause animale

Médialot dimanche 6 décembre 2020, Actu Lot/La vie quercynoise n°3917 du jeudi 10 décembre 2020

Danielle Diczy, du refuge pour animaux « La Mère aux bêtes » à Castelnau-Montratier dans le Lot, vient de faire adopter son 101e chien et affiche un beau bilan pour l’année 2020.

©Marie-Françoise Plagès

C’est toujours avec une bonne humeur constante, des histoires incroyables, multiples à raconter, une fanfare de joyeux aboiements et une kyrielle d’animaux que l’on est accueilli, au « Refuge de la mère aux bêtes » par Danielle Diczy, à Castelnau-Montratier (46170).

Inlassablement, tel un sacerdoce, elle continue de donner sans compter son temps et surtout tout son amour pour les animaux. Depuis sa création en 2002, le refuge n’a jamais autant pris d’ampleur et d’importance.

Au fil des ans, elle apporte aide, protection, secours auprès de chaque petit être de tous poils, crins, plumes, écailles.

Bilan de l’année 2020

Lire la suite

Castelnau Mtier-Ste Alauzie. La mère aux bêtes, un combat de tous les instants

La vie quercynoise n°3897 du jeudi 23 juillet 2020
MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Heureusement que Danièle Diczy est une femme de caractère qui mène avec ténacité et amour son refuge « La mère aux bêtes ». Dès qu’on la rencontre, les histoires ne manquent pas. Certaines difficiles à écouter qui rappelle que l’homme est souvent plus cruel que l’animal. Oui parfois il faut avoir le coeur bien accroché lorsqu’elle évoque les horreurs dont elle a été témoin. Puis comme dans toute histoire, il y a aussi un lot de petits bonheurs et de grands bonheurs. De belles histoires d’amour entre un futur maître et un animal qui va être adopté.

Danielle Diczy du refuge de la mère aux bêtes © DR.

La période estivale est toujours une période délicate, sujette aux abandons. Alors Danielle Diczy souligne avec un petit sourire « il faut chaque année répéter les mêmes choses ». En fait éduquer les gens pour qu’ils s’occupent mieux de leurs animaux de compagnie. Les campagnes de prévention se diversifient pour essayer de toucher le plus de personne afin que la conscience ou la responsabilité que l’on doit à un animal soit plus naturelle.

Ce qui exaspère aussi Danielle Diczy ce sont les personnes qui ne font pas stériliser leurs chats. « La prolifération est exponentielle et ça devient à certains endroits un vrai problème » souligne-t-elle. Un problème récurrent auquel elle très trop fréquemment confronté.

Confinement et l’après

« Pendant le confinement, il y a eu un bel esprit d’entre-aide et beaucoup d’adoption. Des personnes m’ont apporté des croquettes, des couvertures, de la nourriture. La solidarité pour m’aider à continuer à sauver les animaux, vu la situation, a été très appréciable » précise Danielle Diczy. Il lui arrive, quand même, de trouver un peu de compassion, chez les êtres humains. Finalement tout n’est pas si mauvais.

La petite histoire

Avec une petite pointe d’émotion dans la voix, Danielle Diczy confie « un jour j’ai recueilli une braque noire. Des gens de l’Est, un couple, a fait plus de 800 km pour venir chercher cette petite chienne qui leur rappelait celle qu’ils avaient perdus. C’était très touchant de les voir et de les recevoir. Une très belle histoire ».

Aspiration

Le refuge de la Mère aux bêtes, rappelle que tout matériel (laisse, collier, objets pour vide-greniers…) et croquettes sont toujours les bienvenues.

Contact et renseignement : 05 65 21 94 50

 

Lot. Starlink dans le ciel lotois

Médialot jeudi 30 avril 2020
©MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Un projet pour un monde ultra connecté mais à quel prix ?

Depuis quelques jours, des personnes relaient sur les réseaux sociaux, ou dans des journaux, des photos nocturnes du ciel montrant le fameux train de 60 satellites, du programme Starlink, lancé le mercredi 22 avril 2020, depuis le centre spatial Kennedy aux Etats-Unis.

À l’origine de ce déploiement de satellites, Elon Musk, milliardaire « touche à tout » (projet colonisation de Mars, voiture Tesla, hyperloop…), businessman épris de science et de technique, qui chérit un vaste projet d’envergure, débuté en février 2018, nommé « constellation Starlink » mené par son entreprise SpaceX.

Son aspiration : l’ultra connectivité pour tous sur la terre entière même dans les endroits les plus reculés, les moins accessibles du monde. Lire la suite

Lot. Pour la Nuit des étoiles Christian Legrand partagera sa passion de l’astronomie

Actu Lot-La vie quercynoise n°3846 du jeudi 1er août 2021

Les Lotois pourront profiter le temps d’un week-end de rencontrer Christian Legrand qui met l’astronomie à la portée de tous.

© Marie-Françoise Plagès

Les Lotois peuvent rencontrer Christian Legrand ce dimanche 4 août 2019 à Sainte-Alauzie. Un moment à ne pas manquer avec ce passionné d’astronomie, qui a notamment créer un atlas de la Lune, logiciel téléchargé plus d’un million de fois à travers le monde.

Lire la suite

Castelnau Mtier-Ste Alauzie. Castelnau-Montratier : Recrudescence de chats abandonnés…

Médialot mardi 9 juillet 2019, la vie quercynoise n°3843 du jeudi 11 juillet 2019

Daniel Dicsy tire le signal d’alarme.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS
Danielle Diczy, du refuge « La mère aux bêtes » de Castelnau-Montratier, a découvert une vingtaine de chats maltraités non loin de Cahors dans le sud du Lot.

Danielle Diczy, défenseur de la cause animale, est bien dépassée par l’ampleur de la tâche, suite à la découverte d’un site, aux abords de Castelnau-Montratier, près de Cahors dans le sud du Lot, où plus d’une vingtaine de chats sont laissés quasiment à l’abandon seulement nourris de temps en temps. La plupart des chatons sont malades : coryza, ulcère de la cornée, toux… Lire la suite

Dossier. Le frelon asiatique c’est le moment de s’en prémunir

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Après la pyrale du buis, voici une autre espèce invasive, le frelon asiatique (vespa velutina), qui arrivée en France en 2004 dans le Lot-et-Garonne, se démultiplie de manière exponentielle. Avec une progression d’environ 100 km par an, il a commencé, en 2018 à envahir l’Europe : l’Allemagne, l’Espagne, le Portugal, la Belgique, l’Italie et même l’Angleterre. Le Muséum Nationale d’Histoire Naturelle recense, depuis le début de son arrivée sur le sol français en 2004, sa progression. Dans la rubrique « frelons asiatiques » vous trouverez aussi beaucoup de ressources pour inventorier, repérer, avoir les bons réflexes face à la découverte d’un nid de frelon. Lire la suite

Castelnau – Ste Alauzie. L’action des Coquelicots castelnaudais continue

La vie quercynoise n°3829 du jeudi 4 avril 2019

« Nous voulons des coquelicots », appel à la résistance pour l’interdiction de tous les pesticides, va se rassembler vendredi 5 avril 2019, à 18h30, devant la mairie de Castelnau. Cette manifestation pacifique, qui est plus de devoir d’information et de sensibilisation sur l’épineux problème des pesticides s’inscrit dans un mouvement national lancé en octobre 2018. Aujourd’hui, le site officiel, a recueilli environ 556 000 signatures. Patrice Prié, référent et coordinateur des coquelicots castelnaudais, souhaite, avec les personnes qui seront présentes, réfléchir à différents plans d’action. Lire la suite

La pyrale du buis toujours d’actualité dans le Lot

Médialot dimanche 17 mars 2019

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS
Entretien avec Olivier Guerret, directeur général de M2I Biocontrol.

Depuis plus de deux ans, dans le Lot, la pyrale tel un véritable fléau s’attaque aux buis de notre territoire. Les belles journées ensoleillées de ce début d’année ont largement participé à la renaissance de la nature, qui pointe ses premières couleurs printanières, entraînant avec elle, par endroit, l’éveil des chenilles de la pyrale qui sont déjà goulument à l’œuvre. M2I Biocontrol, entreprise de biotechnologie basée à Parnac depuis 2015, référente dans ce domaine, maintient sa campagne d’information auprès des collectivités, des particuliers sur les moyens de se prémunir efficacement, au moment opportun, des attaques de la pyrale. Aujourd’hui M2I Biocontrol continue ses recherches pour endiguer cette invasion. A l’heure actuelle il n’existe pas de chiffres officiels répertoriant les dégâts subis sur le Lot, mais deux programmes nationaux, Save Buxus et Ecophyto, suivent ce problème à l’échelle nationale ainsi que le réseau de surveillance FREDON qui recense les apparitions des différents insectes dans chaque région.

Entretien avec Olivier Guerret, directeur général de M2I Biocontrol

Lire la suite

Castelnau-Montratier. Nous voulons des coquelicots

La vie quercynoise n°3820 du jeudi 31 janvier 2019
MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS
Dans l’action du mouvement national Nous voulons des coquelicots

Le lancement national était le 5 octobre 2018, et la mobilisation est toujours de mise. Depuis le mois d’octobre dernier des personnes sensibilisées à la cause nationale « Nous voulons des coquelicots » se réunissent tous les 1er vendredi de chaque mois, par n’importe quel temps, sur la place face à la mairie de Castelnau. Patrice Prié, référent et initiateur, de cette mobilisation castelnaudaise rappelle l’importance de ce mouvement et de garder ce jour précis car il fait écho à tous les mouvements nationaux. Mais afin de toucher une plus large partie de la population, il est envisagé, de faire connaître « les coquelicots » sur le marché dominical. Le but étant de rallier un maximum de signatures. À ce jour sur le site officiel, il est enregistré Lire la suite

Escamps. Le projet ambitieux d’un alambic mobile

Benjamin Zimra © Ferme de Vanadal.

Médialot mercredi 16 janvier 2019, la Vie quercynoise n°3819 du jeudi 24 janvier 2019

Le financement a rempli ses objectifs à 85 %. Il ne reste que quelques jours pour participer au projet…

Benjamin Zimra, « paysan distillateur », est venu s’installer en 2010, avec toute sa petite famille, à la ferme de Vanadal, du côté d’Escamps, une ancienne ferme à l’abandon implantée sur les Causses du Quercy. Après avoir mûri le projet de produire des huiles essentielles, il s’est donné tous les moyens pour le concrétiser. Aujourd’hui il propose un large éventail de produits : huiles essentielles, lotion, shampooing, gel douche, huile de massage, hydrolat… réalisés pour la plupart avec les plantes qu’ils cultivent. Sur ses terres d’environ 17 hectares il est exploité environ 7 sortes de plantes : Thym à thymol, Romarin pyramidal, Sarriette des montagnes, Origan carva, Sauge sclarée, Lavande maillette et Helycrise italienne plus connu sous le nom d’immortelle.

Si les débuts étaient un peu compliqué Lire la suite

Castelnau-Montratier : Danielle Diczy, à la pointe du combat pour les animaux

danielle-diczy©

Médialot lundi 17 décembre 2018, La vie quercynoise n°3814 du jeudi 20 décembre 2018
MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

C’est toujours agréable de se rendre au refuge « La mère aux bêtes du Lot », véritable paradis pour animaux abandonnés, blessés ou enlevés à leur maître suite à un décès ou à une hospitalisation. Danielle Diczy mène son combat depuis de nombreuses années sur le canton de Castelnau-Montratier. Cela ne l’empêche pas de sillonner le département, et les départements voisins, où son expérience et son savoir-faire sont reconnus. Si les pensionnaires du refuge changent au fil des années, certains sont continuellement présents, comme  entre autre Titi le pigeon gardien du domaine ou une corneille tombée d’un nid qui ne peut plus voler mais qui accorde de l’importance à tout nouveau venu… Quotidiennement, la maîtresse des lieux gère de nombreux appels Lire la suite

Lot. L’Appel vibrant du mouvement « Nous voulons des coquelicots »

La vie quercynoise n°3804 du jeudi 11 octobre 2018

Prochain rendez-vous : vendredi 2 novembre 2018 à 18h30 devant la mairie.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Depuis quelques mois on voit fleurir sur les réseaux sociaux « le mouvement des coquelicots », avec des tags de coquelicots qui agrémente certains posts des internautes pour les sensibiliser sur le vaste problème des pesticides. Mais qui est derrière cette mobilisation d’ampleur nationale ?

L’association « Nous voulons des coquelicots » est un groupe de bénévoles, composé d’une quinzaine de personnes issus de milieux très divers. C’est dans l’urgence, face à un constant alarmant, que cette association à vue le jour dont la présidence est assurée par Fabrice Nicolino.

Pourquoi l’Appel « Nous voulons des coquelicots » ? Lire la suite

Lot. Les petits coquelicots de Castelnau

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

  • Prochain rendez-vous : vendredi 2 novembre 2018 à 18h30 devant la mairie.

La 1ère mobilisation nationale, vendredi 5 octobre2018  à 18h30, du mouvement « nous voulons des coquelicots » a essaimé à travers le territoire pas moins de 500 rassemblements devant les mairies des villes et villages de France. Et Castelnau Montratier – Sainte Alauzie n’était pas en reste. Une trentaine de personnes était venue exprimer son soutien à cette cause qui concerne autant les producteurs que les consommateurs. Patrice Prié, référent et coordinateur pour ce jour-là faisait la lecture du texte « Bienvenue aux amis des coquelicots ». L’important de ce 1er lancement n’était bien sûr pas le nombre de participants mais plutôt de marquer la volonté individuelle de chacun à s’impliquer dans ce mouvement qui doit perdurer jusqu’en 2020.

Lire la suite

Lot. L’Appel alarmant du mouvement « Nous voulons des coquelicots »

Vendredi 5 octobre 2018, à 18h30 devant la mairie de Castelnau Montratier – Sainte Alauzie, venez soutenir l’Appel national « Nous voulons des coquelicots ».

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Depuis quelques mois on voit fleurir sur les réseaux sociaux « le mouvement des coquelicots », avec des tags de coquelicots qui agrémente certains posts des internautes pour les sensibiliser sur le vaste problème des pesticides. Mais qui est derrière cette mobilisation d’ampleur nationale ? L’association « Nous voulons des coquelicots » est un groupe de bénévoles, composé d’une quinzaine de personnes issus de milieux très divers. C’est dans l’urgence, face à un constant alarmant, que cette association à vue le jour dont la présidence est assu

rée par Fabrice Nicolino.

Pourquoi l’Appel « Nous voulons des coquelicots » ? Lire la suite

Des apiculteurs débrouillards réalisent des inventions astucieuses pour sauver les abeilles.

Un reportage de France 3 Alsace, présentait le 5 juillet 2018, l’invention d’un apiculteur amateur qui est aux « petits soins pour les abeilles depuis 40 ans ». Comme tout apiculteur il est très vigilant face aux attaques des frelons asiatiques qui pourraient décimer rapidement toutes ses ruches. Il a créé avec un ami, un piège ingénieux, sélectif qui ne retient que le frelon asiatique. Ce dernier est attiré à l’intérieur d’un caisson aéré par de petites ouvertures, un appât à base de miel attire le frelon qui s’engouffre dans un cône que le laisse entrer mais dont la sortie est impossible. Et cette invention a fait ses preuves. Il a réussi à piéger des centaines d’individus, qui représente à 95 % de frelons asiatiques.

Un autre reportage de France 3 Nouvelle Aquitaine, présente l’idée d’une apicultrice qui au lieu de piéger les frelons, a mis tout en œuvre afin d’assurer la protection des abeilles. Le dispositif stop-it perturbe le mode de chasse des frelons asiatiques. Ce système a été mis au point après 3 ans d’études, aujourd’hui il est breveté. La commercialisation est sur le point d’être lancée.

Alerte aux frelons européens et asiatiques dans le Lot

La vie quercynoise n°3797 du jeudi 23 août 2018

Les incidents avec des nids de frelons sont rares mais souvent impressionnants. Mais les ruches du Lot ne s’en relèvent pas.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS
Nid de frelon asiatique.
Nid de frelon asiatique. (© Pierre Selim, image d’illustration Flickr)

Mercredi 8 août 2018, alors que se déroulait une course pédestre à Vayrac, dans le nord du Lot, des frelons européens ont piqué une quinzaine de coureurs qui sont passés trop près du nid. Ce genre d’incident, plutôt rare, rappelle qu’aujourd’hui deux espèces bien distinctes de frelons cohabitent en France. Le frelon asiatique n’est pas plus dangereux que le frelon européen. Mais leur attaque est souvent massive lorsqu’ils sentent un des leurs en danger, ou s’ils veulent préserver la colonie. Ces deux espèces diffèrent sur leur mode de nidification, leur comportement ou leur expansion. Afin de mieux comprendre, les risques sur la biodiversité, le devenir de certaines espèces pollinisateurs, souvent des proies faciles pour ces mangeurs d’insectes. Michel Bétaille, président du Groupement de défense sanitaire des abeilles du Lot, a accepté de faire le point sur ces hyménoptères qui parfois créent de véritables psychoses.

Saint-Paul-Flaugnac : Vente à la ferme chez Lait Frères

Point de vente à la ferme © MFPlagès

Médialot vendredi 24 août 2018, La vie quercynoise du jeudi 30 août 2018
Le point de vente restera ouvert toute l’année.

Depuis quelques mois le site du Gaec Lait Frères a ouvert un point de vente hebdomadaire tous les mercredis de 17 h 30 à 19 h. Les personnes viennent régulièrement chercher : yaourts, lait entier, crèmes desserts. Certes on peut retrouver les produits d’Emmanuel et Ludovic Bonnet dans différents points de vente du Lot et du Tarn-et-Garonne mais la clientèle du canton de Castelnau, s’est bien habituée à se rendre sur le site de Saint-Paul-Flaugnac. D’ailleurs vu le succès, le point de vente restera ouvert durant toute l’année. Dans le souci de répondre aux attentes des clients les frères Bonnet, projettent de faire bientôt un nouveau produit : de la crème fraîche. On va se régaler !

> Renseignements : 06 88 32 81 82 – laitfreres@gmail.com

Quercy-Blanc, le melon vraie star des tables estivales

©image d’illustration Pixabay.

La vie quercynoise n°3792 du jeudi 19 juillet 2018
L’été peut commencer. Le melon du Quercy-Blanc doté d’un label IGP ramassé tous les matins à la main, ceuilli à maturité et regorgeant de soleil vous attend sur les étals.

Après quelques semaines de retard, suite au temps maussade de ce printemps, l’IGP* Melon du Quercy est sur les étals depuis une quinzaine de jours. L’été est là, il peut commencer… Les saveurs délicates de ce fruit est reconnaissable à sa chair très orangée, ferme et fondante à la fois. Bernard Borredon, président du Syndicat Interprofessionnel du Melon du Quercy, précise que « cette année le rendement est moindre mais la qualité est au rendez-vous ». Le soleil étant généreux, il ajoute en abondance des valeurs gustatives à ce fruit qui est un incontournable Lire la suite

Quercy-Blanc. L’ Office de Tourisme vers une possible fusion

La vie quercynoise n°3776 du jeudi 29 mars 2018

À la salle des fêtes de Cézac, en présence de Jean-Claude Bessou de la CCQB, de Maurice Roussillon maire de Cézac, d’élus communautaires, la présidente de l’office de tourisme du Quercy-Blanc, Mireille Pinatel entourée des membres, des adhérents et des salariées présentait le bilan de l’année 2017. Malgré une baisse légère mais générale dans la majorité des offices de tourisme, le territoire du Quercy-Blanc ne manque pas d’attirer toujours les touristes à la recherche de tranquillité, d’espaces verts et d’activités abordables.

Saison 2017

Le tourisme vert, des activités gratuites ou peu onéreuses (randonnées, baignade, marchés, vente directe producteurs, visites d’églises, de villages…), la recherche de calme et d’authenticité ont toujours le vent en poupe. Les touristes surtout de proximité viennent dans le Quercy-Blanc pour des courts séjours, de dernière minute. L’an dernier une forte fréquentation était marquée au mois d’août.

Les tendances

Lire la suite

Lot. Enquête, comment les jeunes de 16-25 ans appréhendent le monde actuel

La vie quercynoise n°3774 du jeudi 15 mars 2018

Mme Ayral, M. Courbier, Mme Bordet, M. Pelgas, M. Laulaigne.

Être à l’écoute, comprendre quelles visions du monde ont les jeunes de 15-25 ans, ce qu’ils en comprennent, leurs attentes, leurs appréhensions, a été une des études menée en 2014 par Joëlle Bordet (psychologue pour le commissariat Général à l’Égalité des Territoires) auprès de jeunes en milieu urbain. Près de 400 étaient entendus dans 6 villes (Strasbourg, Nantes,
Échirolles…) ce qui représentait la mobilisation de 370 personnes et 170 accompagnants interlocuteurs intégrés à cette action.
Comme un prolongement, une autre enquête a fait écho sur le Lot, à savoir comment les jeunes en milieu rural se projettent, eux aussi, dans le monde actuel. Les visions, les perspectives, qui parfois peuvent être communes, entre urbains et ruraux, sont disparates par rapport aux points d’ancrages familiaux ou suivant le statut social et les peurs, les appréhensions. Le fait de  savoir comment aborder la vie n’est plus perçu de la même manière. Menée par le CGET, l’Union Départementales des  Associations de Famille du Lot, les Familles Rurales, et l’aide de 22 interlocuteurs, cette enquête a été réalisée à Cajarc, Figeac, Latronquière auprès de 68 jeunes, issus de lycée général, ou agricole. « L’ancrage des jeunes dans notre monde est très différent par rapport au milieu d’où ils sont issus, et suivant les efforts sociaux qu’ils doivent fournir. Le point noir, ce que les jeunes redoutent ce sont les métropoles, le milieu urbain. Ils sont sensibles et inquiets sur la question de l’écologie. » explique Mme Bordet. Des axes de travail sont envisagés pour les aider à  développer le sens critique, engager le dialogue sur les stéréotypes qui posent problème, les faire réfléchir car « il ressort que la jeunesse est dans la méconnaissance de l’autre, à l’image de la ségrégation de la société. Cette question de l’altérité et de la connaissance de l’autre est importante. Un autre fait est marquant : les jeunes ont un rapport au temps qui change. Ils sont  dans l’instantanéité, par l’effet de l’impact des réseaux  sociaux, où ils ont un rapport au temps qui devient spéculatif. » L’enjeu à venir pour cette jeunesse montante est d’arriver à leur donner les clés pour « les faire penser » et renforcer leur esprit critique. Lire la suite

Apiculture dans le Lot. La prévention, la mobilisation toujours d’actualité

La vie quercynoise n°3774 du jeudi 15 mars 2018

Michel Bétaille.

Le Lot recense environ, pour ceux qui ont déclaré leur ruche, presque 900 possesseurs d’abeilles, professionnels et amateurs confondus.

Début mars se tenait l’assemblée générale du Groupement de Défense Sanitaire (GDS) des abeilles du Lot, présidés par Michel Bétaille, et Guy Delpuech pour la Ruche du Quercy. À raison de deux rendez-vous par an, ces réunions sont essentielles pour tenir informé la centaine d’apiculteurs présents, sur tout ce qui concerne le monde apicole : maladie, parasite, lois, renouvellement matériel. Et au printemps c’est le moment propice pour faire un point sur l’hivernage : détecter les ruches attaquées par d’éventuelles maladies ou parasites, celles qui sont affaiblies ou celles qui sont saines. Lire la suite

Lot. La pyrale un fléau ? Mais on peut sauver les buis…

Lire l’article du jeudi 1er mars 2018 paru dans La Vie Quercynoise : sur la pyrale.

Ci-dessous l’entretien intégral avec Olivier Guerret de M2I control basé à Parnac.

Propos recueillis par Marie-Françoise Plagès

2017 a été une année fatale pour tous les buis dans le Lot particulièrement. Les dégâts sont considérables après le passage des pyrales, chenilles extrêmement voraces : jardins, chemins de randonnées, forêts n’ont pas été épargnés. Particuliers, institutions étaient bien démunis face à ce fléau, cet ennemi dont personne ne connaissait vraiment les bons gestes à avoir au bon moment. À l’arrivée du printemps, on voit, en quelques endroits épars, les buis tenter de repousser timidement. C’est le moment de s’occuper des traitements pour venir à bout de la pyrale. À la demande et avec l’appui de communautés de communes, Olivier Guerret de M2I control installé à Parnac, informe et conseille, par le biais de conférence, la population sur la bonne marche à suivre concernant l’éradication de la pyrale. Et oui, il est permis d’être optimiste…

« on peut sauver les buis »…

Lire la suite

Lot. face au problème de la pyrale du buis, non au fatalisme, des solutions existent

La vie quercynoise n°3772 du jeudi 1er mars 2018

La pyrale du buis, une chenille très vorace.

L’an dernier, l’attaque de la pyrale sur les buis, véritable emblème de notre territoire, a été si massive et exponentielle qu’elle a laissé dans le désarroi tous ceux qui ont été touchés. Mais ce n’est pas une fatalité.

Durant l’été 2017, dans les journaux, sur les réseaux sociaux, un large mouvement de mobilisation se faisait ressentir, chacun souhaitant sauver des buis souvent plusieurs fois centenaires face à l’attaque impressionnante de la pyrale. Dans le Lot il n’y a pas eu de zones épargnées. Les dégâts sont visibles sur les nombreux chemins de randonnées, des sites remarquables ou dans des zones peu ou pas occupées. À l’heure actuelle, il n’y a pas de chiffre permettant de faire un bilan des dégâts occasionnés mais il existe deux programmes nationaux (Save Buxus et Ecophyto) qui suivent ce problème à l’échelle nationale. Le printemps arrive avec la menace de ce fléau Lire la suite

Castelnau-Montratier. Plus de 90 adoptions pour le refuge « la mère aux bêtes »

La vie quercynoise n°3766 du jeudi 18 janvier 2018

Danielle Diczy et un de ses petits pensionnaires.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Au refuge « La mère aux bêtes » de Castelnau-Montratier dans le Lot, des travaux ont été engagés pour un meilleur accueil des animaux.

Danielle Diczy depuis des années est une fervente défenseuse des animaux de tous poils, crins, plumes… Malheureusement son refuge, ne connaît pas de période de répit mais il en faudrait plus pour entamer le moral de cette battante qui ne se laisse pas gagner par le découragement ou la morosité. L’année 2017 a connu, comme à l’accoutumée, son lot d’abandon avec un afflux plus fort en hiver. Chez elle, au milieu de chiens abandonnés, qui ne sont pas adoptables mais dont elle s’occupe avec amour, Danielle Diczy présente un grand classeur dans lequel elle consigne soigneusement toutes les adoptions. Si parfois les histoires d’abandons relèvent du sordide, avec un grand sourire elle affirme fièrement qu’il y a aussi de très belles histoires lors des adoptions. Lire la suite

Castelnau-Montratier. Objectif bio réussi pour Lait Frères

Médialot le 15 janvier 2018

Ludovic et Emmanuel Bonnet.

Début janvier, les produits du GAEC Bonnet se sont également dotés d’un nouveau packaging.

Lait Frères l’histoire d’une conversion réussie

L’exploitation laitière des frères Ludovic et Emmanuel Bonnet, installée à Ganic, compte entre 45 et 50 vaches. Le GAEC Bonnet, c’est l’histoire de trois générations passionnées par leur travail qui se sont succédées. Emmanuel Bonnet est entré dans l’aventure laitière en 1998 et son frère Ludovic l’a rejoint en 2002. Depuis tous les deux défendent vivement une filière, souvent mise à mal, et un savoir-faire. D’ailleurs c’est à la suite « d’un coup dur » qu’ils se sont engagés avec Biolait pour passer en bio. Lire la suite

Lot. La conservation des sols : un enjeu essentiel

La vie quercynoise n° 3757 du jeudi 16 novembre 2017

Un expert national et international Frédéric Thomas devant une assemblée attentive.

La chambre d’agriculture du Lot recense environ 6 000 agriculteurs, dont 3 500 ont une double activité, organise pour la 2e édition, une rencontre départementale. Tous les agriculteurs lotois étaient invités mardi 7 novembre, à cette journée axée principalement sur « comment améliorer la fertilité des sols ? ». Beaucoup ont répondu présents. Ce genre d’événement est aussi l’occasion de se rapprocher des conseillers agricoles de secteur. La chambre d’agriculture en compte 13 sur le Lot, et comme le souligne Mme Lacombe, responsable du pôle environnement et végétal « ces conseillers sont des médiateurs, des relais essentiels sur tout le territoire ». D’ailleurs, Vincent Audouit, conseiller territorial de Castelnau-Montratier, présentait dans son mot d’accueil le déroulement de la journée, les problématiques actuelles avec entre autre le sujet épineux du glyphosate ainsi que l’importance d’avoir un intervenant de métier, Frédéric Thomas, qui vienne témoigner pour apporter des conseils judicieux pour la conservation et la fertilité des sols. Lire la suite

Découverte. Une aventure viticole du Lot en Australie

La Vie Quercynoise n°3755 du jeudi 2 novembre 2017

Thomas Gisbert ambassadeur des vins français en Australie.

Le parcours de Thomas Gisbert, importateur de vin en Australie, avec son entreprise mosaïque.

Le jeune lotois Thomas Gisbert, originaire du Quercy, s’est lancé un défi audacieux, proposer des vins dits autochtones dans un pays où déjà le savoir viticole est bien présent : l’Australie. Installé depuis deux ans à Melbourne, Thomas fait « un tour de France » chaque année des vignobles qu’il souhaite ajouter à son catalogue de référencement. C’est à cette occasion que La Vie Quercynoise a pu rencontrer ce jeune homme de 26 ans, fier de défendre le patrimoine viticole français en Australie. Lire la suite

Castelnau Mtier. Paris-Moscou à vélo de juin à août 2017

La vie Quercynoise n°3747 du jeudi 2 septembre 2017

Patrice Prié, Lotois de Castelnau-Montratier et Flaugnac, accompagné de Jean-Pierre Combes et Raymond Margaillan a vécu une belle aventure à vélo.

Sur la route des Moscoutaires

Le lundi 29 mai, au point zéro, sur le parvis de Notre-Dame de Paris, trois compères cyclistes commençaient une épopée, un voyage extra « ordinaire » :  Lire la suite

Castelnau Mtier. Phil’anthrope- rencontre avec Gwénaël Ferron

La vie quercynoise n°3746 du jeudi 31 août 2017

Gwenaël Ferron

Le Dr Gwénaël Ferron, chirurgien oncologue spécialisé dans les formes de cancer rares comme celui du péritoine, est un fervent soutien de l’association Phil’anthrope depuis ses débuts. À l’origine de l’association, la famille Boyé : Emmanuelle, Tom et Philippe Boyé dont on connaît le caractère jovial, social, combatif et sympathique. Il a su tisser des liens amicaux avec ce docteur malgré le cancer avec lequel Philippe a lutté jusqu’au bout. Gwénaël Ferron accorde beaucoup d’importance à la démarche de vulgarisation, d’information, de prévention en matière de cancer c’est la raison pour laquelle il est présent à chaque édition d’une « journée bonheur contre le cancer » auprès d’autres docteurs et chercheurs pour la conférence, qui est suivi depuis la 1ère édition par en moyenne 400 à 500 personnes. Lire la suite

Lot. Pour que la pyrale ne devienne pas une fatalité

 Médialot le 25 août 2017  |

Habitante de la commune de Castelnau-Montratier, Florence Racine est excédée par l’invasion des papillons des pyrales du buis. Devant son atelier le soir, et au petit matin c’est toujours le même spectacle des nuées de papillons qui volettent et toujours le même rituel pour aspirer, enlever et nettoyer les papillons qui se sont fait prendre dans les pièges la veille. Impossible de profiter des belles soirées estivales. Son cas n’est pas isolé, beaucoup de maison se retrouvent avec la même problématique, que ce soit autour des piscines, des terrasses… À ce titre elle a interpellé France3, souhaitant que des scientifiques ou de sérieux professionnels puissent apporter leur aide afin d’avoir des informations pour venir à bout de cet insecte vorace. Mais elle souhaite aussi que les pouvoirs publics prennent conscience de ce réel problème qui est une vraie catastrophe écologique. Lire la suite

Castelnau Mtier. J’irai dormir chez vous selon les moscoutaires

La Vie Quercynoise n°3740 du jeudi 20 juillet 2017

Les petits français découvrent la douceur de vivre à la russe…

L’aventure Paris-Moscou continue avec son lot de rencontres et d’incidents…

L’aventure cycliste Paris-Moscou, de trois compagnons de route Jean-Pierre Combes, Raymond Margaillan et Patrice Prié, qui a débuté le lundi 29 mai a connu moult péripéties depuis le point de départ au kilomètre zéro devant la cathédrale Notre-Dame de Paris. Leur début a été marqué par un accueil très chaleureux en Belgique, soutenue par une belle chaîne de l’amitié qui a rendu la traversée agréable durant trois jours consécutifs. Sur ce genre de trajet, ce qui est à craindre en premier, c’est le temps. Tous les trois son d’avis qu’ils n’ont pas été du tout gâté « monter la tente sous la pluie, démonter sous la pluie, rouler sous la pluie et recommencer avec parfois du vent » soulignent Raymond et Jean-Pierre n’a pas été facile, ni agréable. Lire la suite

Castelnau Mtier. Les trois moscoutaires

La Vie Quercynoise n°3733 du jeudi 1er juin 2017

Ç’est l’histoire d’une grande amitié, entre trois cyclistes sexagénaires, qui au cours de rencontres, de discussions, vont trouver l’occasion d’imaginer un projet, pas si fou que ça, de voyage à vélo : Paris-Moscou. Sans emprunter la même route que le célèbre écrivain russophile Sylvain Tesson qui a fait la route en side-car Paris-Moscou, sur les traces des troupes napoléoniennes, Patrice Prié, Jean-Pierre Combes et Raymond Margaillan concoctent leur voyage afin d’allier plaisir de pédaler et découverte des contrées qu’ils vont traverser. Loin d’être néophytes dans le cyclisme, ils ont préparé avec sérieux l’itinéraire. La hantise avant le départ c’est l’oubli d’un papier, d’un point important mais c’est cela aussi l’aventure, de trouver une solution à n’importe quelle problématique. Lire la suite

Castelnau Mtier. « La mère aux bêtes ». Danielle Diczy une battante pour le bien-être des animaux

La vie quercynoise le 20 septembre 2016

Danielle Diczy avec l’un de ses protégés.

En 2013, La Vie Quercynoise n°3532, dressait le portrait de Danielle Diczy, une femme hors-pair, qui lutte tous les jours, pour venir en aide, soutenir et prévenir de la maltraitance les animaux. Trempée d’un fort caractère, qui l’aide souvent à faire face à des situations complexes, c’est avec un flot d’amour qu’elle témoigne de son attachement à tous ces pensionnaires. Niché dans un bel espace du Quercy-Blanc, sur la commune de Castelnau-Montratier le refuge de « La mère aux bêtes » est un havre de paix pour toutes sortes d’animaux blessés, abandonnées ou sortis de maltraitance. Lire la suite

Flaugnac. Les bienfaits des animaux auprès de personnes en difficulté

Claudine Guarrigues @ M-F Plagès.

La vie quercynoise n°3653 du jeudi 19 novembre 2015

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Installée dans la vallée de Lamolayrette, entre Flaugnac et Ganic, Claudine Garrigues, éducatrice dans le médico-social, pendant plus de 20 ans, a créé en 2012, un IMA. Cet institut doté de 2 salles spécialement aménagées et de grands espaces.

Accompagnée d’une précieuse équipe formée de deux chevaux, d’un âne, de trois chiens, de lapins, de cochon d’inde lui permet d’exercer son métier de zoothérapeute, dans de bonnes conditions. Cette nouvelle thérapie, qui commence à faire ses preuves, est devenue pour elle une évidence quand elle a remarqué lors de sorties, avec les jeunes dont elle s’occupait, auprès d’ateliers avec des animaux, les changements incroyables que la présence d’un animal, apportait sur leur humeur. Lire la suite

Vallée du Lot. « Phéromones vallée » : une activité de bio contrôle s’installe

La vie quercynoise 3 août 2015

De droite à gauche : Stéphanie Magnet, Bruno Gény, Philippe Guerret, Gilles Rubisten, Guillaume Haffreingue et Olivier Guerret.

Une jeune start-up dans la vallée du Lot.

Le groupe M2I a été créé, il y a deux ans. En rachetant un centre de recherche, en difficulté financière, ce groupe a permis de renforcer, comme le souligne Olivier Guerret, vice-président de M2I, un « site déjà existant qui était axé surtout sur de la synthèse et des études de recherche en chimie». En plus celui-ci recherchait un site de production industrielle pour enchaîner ses recherches via de la production récurrente permettant de créer ainsi des revenus pour le groupe. En mars 2013, une usine de production pharmaceutique est récupérée qui appartenait à Solvae, à Salin de Giraud. L’idée étant d’avoir la recherche en amont et la production derrière pour pérenniser le business. Au début, le message était d’aller sur les sciences de la vie en général et petit à petit set rendre compte qu’il y a deux axes forts de développement qui sont Lire la suite