Pern. « À saute clocher », une course hors-norme qui prend son essor

Alors que pour la 2e édition de À Saute clocher prenait le départ le dimanche 13 septembre 2020, avec en toile de fond, la Covid-19, et un protocole sanitaire strict, cette course « hors-norme » a connu une belle affluence.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Bien sûr dans toutes proportions raisonnables pour assurer les gestes barrières. L’effet Covid n’aura pas entamer le moral des coureurs et des randonneurs puisque ce sont plus de 240 personnes se sont positionnées sur la ligne de départ : environ 120 coureurs (80 en 2019) répartis sur 3 courses et plus d’une centaine de marcheurs partagés sur 3 circuits de randonnées avec des départs par petits groupes en différé.

Les tracés avaient été revu en détails, afin de tenir compte des appréciations de la précédente édition. D’une manière quasi unanime, de nombreux témoignages, (voir les vidéos sur le site des  run-heureux), soulignaient la beauté des parcours. Il faut dire aussi que le temps ensoleillé a été de la partie afin de donner quelques sourires à tous. Lire la suite

Flaugnac-St Paul. Conférences – débats sur la biodiversité dans nos communes

Biodiversité. Comment faire de nos communes un territoire sain et exemplaire ?

  • Réunion d’information ouverte à tous  vendredi 14 juin 2019, à 20h, à la salle des fêtes de Flaugnac.

Zéro Pesticides ? Agriculture Bio ? Voilà tout un questionnement qui a été le moteur pour qu’une quinzaine d’habitants de Saint Paul – Flaugnac et des communes voisines se regroupent pour créer un collectif. Leur constat se situe sur deux points précis : des habitations exposées à l’agriculture intensive, et le bilan de santé de la nature qui est plutôt inquiétant avec la disparition d’oiseaux, de fleurs, d’insectes… Mathieu Denis, un des membres du collectif souligne « les réglementations actuelles ne nous protègent pas et la situation est invivable pour les agriculteurs avec les programmes d’épandages où parfois ils ne travaillent pas dans de bonnes conditions de sécurité. De fait ils sont aussi exposés et dépassés par tout ça. Durant plusieurs semaines avec le collectif nous avons enquếté, pris des contacts, rencontré des agriculteurs, l’AFB, l’ARS, le technicien rivière bassin versant du Lemboulas, de la Lupte, le CREN… Nous avons fait des recherches auprès des scientifiques. Comme auprès de l’Inra sur le dossier de l’invisibilisation des maladies liées aux pesticides en milieu agricole. Et ce qui nous saute aux yeux quand on étudie ce monde-là Lire la suite