Castelnau Mtier-Ste Alauzie. Evolu’tiff, la passion d’une vie pour la coiffure

Actu Lot – La vie quercynoise n°3960 du jeudi 7 octobre 2021

Karine Brugidou du salon « Évolu’tiff » de Castelnau-Montratier, accueille une apprentie tout aussi passionnée qu’elle par la coiffure et développe un coin barber.

© Marie-Françoise Plagès

Au mois d’août, Karine Brugidou, qui gère son salon de coiffure « Évolu’tiff » depuis 2006 à Castelnau-Montratier dans le Lot, s’est entourée d’une nouvelle employée, Léane.

Du haut de ses 17 ans, bardée d’un CAP coiffure et en formation pour le BP et qui vise le Brevet des Maîtrises, Léane est une passionnée de coiffure, à l’image de son employeur. Toutes les deux s’entendent à merveille et à les entendre parler chignon, coupes, tendances, et réseaux sociaux, c’est sûr qu’elles se sont bien trouvées.

Lire la suite

Saint Paul-Flaugnac. À 22 ans elle lance son atelier de pâtisserie

Médialot lundi 2 novembre 2020, ActuLot-La vie quercynoise n°3912 du jeudi 5 novembre 2020

Fanny Sahuc, pâtissière, vient de lancer son atelier de pâtisserie près de Castelnau-Montratier dans le Lot et vend à distance durant le confinement.

Fanny Sahuc, une jeune femme de 22 ans, décidée, volontaire, enthousiaste, passionnée, curieuse, a installée son atelier de pâtisserie très discrètement sur la commune de Saint Paul-Flaugnac, près de Castelnau-Montratier dans le sud du Lot. Dans les effluves de chocolats, crème, sucre, arômes en tout genre, cette jeune pâtissière crée des douceurs sucrées dans son laboratoire « l’atelier gourmand », qu’elle a ouvert au mois de juillet 2020.

Une passion

Lire la suite

Cahors. Malgré la crise, le cinéma Le Grand Palais se veut confiant

Actu Lot jeudi 3 septembre n°3903
MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Alors que le Grand Palais à Cahors rouvrait ses salles le 22 juin 2020, le public ne s’est pas rué au cinéma et des animations ont été proposées.

Le cinéma de Cahors, dans le Lot, Le Grand Palais, a dû s’adapter à la crise du milieu cinématographique et proposer régulièrement des animations afin que le cinéma reste ouvert.

Un bilan défaitiste

Fin août, une très légère reprise de la fréquentation laisse espérer à Ludovic Graillat, gérant du Grand Palais, que le public est prêt à réinvestir les salles obscures.

Malgré tout, il dresse un bilan assez défaitiste si toute l’industrie du cinéma n’est pas aidée. Fin septembre, à Deauville se tiendra le 75e congrès de la Fédération Nationale des Cinémas Français. Ludovic Graillat espère beaucoup de cette rencontre où le Centre National du Cinéma (organisme de tutelle) et la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, devraient apporter des solutions, des aides pour aider le cinéma français.

Confinement et déconfinement

Le Grand Palais n’étant ouvert que depuis le 18 décembre 2019, Ludovic Graillat n’avait pas, à l’annonce du confinement, en mars 2020, assez de trésorerie pour envisager un avenir serein. Heureusement, il a pu compter sur le chômage partiel, et l’aide de la mairie qui n’a pas demandé de loyer durant cette période.

Au niveau national, les cinémas ont subi une lourde perte : plus de 70 % de perte de fréquentation dans les salles.

Compliqué, très compliqué

Lire la suite

Quercy-Blanc. L’ Office de Tourisme vers une possible fusion

La vie quercynoise n°3776 du jeudi 29 mars 2018

À la salle des fêtes de Cézac, en présence de Jean-Claude Bessou de la CCQB, de Maurice Roussillon maire de Cézac, d’élus communautaires, la présidente de l’office de tourisme du Quercy-Blanc, Mireille Pinatel entourée des membres, des adhérents et des salariées présentait le bilan de l’année 2017. Malgré une baisse légère mais générale dans la majorité des offices de tourisme, le territoire du Quercy-Blanc ne manque pas d’attirer toujours les touristes à la recherche de tranquillité, d’espaces verts et d’activités abordables.

Saison 2017

Le tourisme vert, des activités gratuites ou peu onéreuses (randonnées, baignade, marchés, vente directe producteurs, visites d’églises, de villages…), la recherche de calme et d’authenticité ont toujours le vent en poupe. Les touristes surtout de proximité viennent dans le Quercy-Blanc pour des courts séjours, de dernière minute. L’an dernier une forte fréquentation était marquée au mois d’août.

Les tendances

Lire la suite