Lot. Trois entreprises innovantes et leaders mondiaux installées à Cahors

Actu Lot – La vie querynoise n°3948 du jeudi 15 juillet 2021
© Marie-Françoise Plagès

Après 6 ans de travaux, la ZAC de Cahors Sud accueille 80 entreprises (900 emplois). Le Grand Cahors met un coup de projecteur sur trois entreprises innovante méconnues des Lotois.

Marie Piqué, Jean-Marc Vayssouze-Faure et Benjamin Talon, directeur de l’entreprise Soben installée à Cahors. (MFP©Actu Lot.)

Sur la zone d’activités de Cahors Sud, mardi 6 juillet 2021, Jean-Marc Vayssouze-Faure, président du Grand Cahors, Daniel Coupy, président du Syndicat Mixte Ouvert de Cahors Sud (Smocks), Marie Piqué, vice-présidente de la Région Occitanie, mettaient sous les feux des projecteurs trois entreprises innovantes méconnues du grand public. Au cours de la matinée, les élus ont visité trois sites : Soben, I-médias et FCD.

Une zone d’activités dynamique

Les travaux d’aménagement de cette zone a nécessité plus de 6 ans de travaux. Il a fallu tenir compte de la partie aéronautique ainsi que de la partie environnementale. Les travaux engagés se sont montés environ autour de 6 millions d’euros. Aujourd’hui la zone représente 137 ha pour 900 emplois. Ce qui représente 80 entreprises. Notre objectif est de dépasser, d’ici le printemps 2022, les 1 000 emplois.Daniel Coupy

Nous souhaitons vraiment mettre ces entreprises innovantes en avant. Elles travaillent à l’international, ont des savoir-faire uniques et ne sont pas connues du grand public. Notre responsabilité est de faciliter leur installation et leur développement.Jean-Marc Vayssouze Faureprésident du Grand Cahors

D’ailleurs la Région Occitanie s’est engagée fortement en ce domaine comme le précisait Marie Piqué. « La Région mise beaucoup sur l’innovation. On peut se féliciter de ce travail de partenariat autour de l’innovation. Mais je n’oublie pas de regarder aussi le côté humain et savoir comment on va aider les gens dans le travail dans une société qui est un peu complexe. »

Soben une exception européenne

Benjamin Talon, directeur de l’entreprise Soben, tout fraîchement installée, emploie 24 salariés. Le cœur de l’activité au début était le développement de solutions d’amortisseurs, notamment pour la course automobile et les véhicules militaires, puis de trains d’atterrissage pour l’aéronautique (drones, petits avions, taxis autonomes volants…). La dynamique de l’entreprise, fortement soutenue par une démarche constante de recherche et d’innovation (5 brevets déposés), amène Benjamin Talon et son équipe à s’intéresser à la robotique, ainsi qu’à l’intelligence artificielle à partir de 2016. Mardi 6 juillet 2021, il présentait 3 robots autonomes qui feront leur apparition certainement dans notre quotidien à l’horizon 2023.

Les petits droïdes seront multitâches. À l’exemple du CiThy S, décliné sous plusieurs modèles et formats, qui sera, entre autres, à destination des personnes pour les aider à faire leur courses. Par exemple, le robot autonome suivra, pas à pas, la personne et sera le compagnon idéal pour porter les achats de la personne. À l’heure actuelle, des petits villages sont en train d’expérimenter le robot. Les modèles sont multiples et certains pourront porter jusqu’à 300 kg, donc les usages pourront être multiples… « Nous sommes les seuls en Europe à faire circuler ces véhicules autonomes. La concurrence est rude. On est beaucoup copiés mais nous conversons quelques avantages » précisait Benjamin Talon qui n’oubliait pas de remercier la Région et le Grand Cahors pour leur soutien.

FCD system à l’échelle mondiale

Au départ spécialisée dans le négoce de pièces mécaniques de précision, l’entreprise FCD system s’est peu à peu orientée vers la conception, la réalisation et l’installation de machines spéciales dans le secteur agroalimentaire. Installée dès le départ, en 2007, sur le territoire du Grand Cahors, le dirigeant, Florent Cheinet, explique pourquoi son entreprise est unique en son domaine.

 Au moment où intervient le scandale des épices et notamment des graines de sésame importées d’Inde et contaminées à l’oxyde d’éthylène (un pesticide interdit en Europe), l’entreprise propose une alternative : une débactérisation à la vapeur permettant de conserver les propriétés organoleptiques du produit, telles que couleurs, vitamines, goût et huiles essentielles. Aujourd’hui, plus de 300 produits issus de cultures sur l’ensemble des continents sont traités dans les locaux de Cahors Sud. Les services proposés vont de la stérilisation à la torréfaction, en intégrant le conditionnement sous vide, et en passant par l’élimination d’insectes en tout genre, le tamisage, le nettoyage de graines et semences, le séchage, le mélange, l’enrobage et le broyage. Florent Cheinet

Forte de ce savoir-faire, l’entreprise déploie progressivement ses centres de services un peu partout dans le monde, au plus près de la production, en Europe, Afrique et Amérique.

I-Médias un parc informatique conséquent

IMFX est une entreprise de services informatiques. Elle propose à ses clients de gérer pour eux leur parc matériel et leur réseau, en prenant en charge les opérations de maintenance, de mises à niveaux et de support, et de dépanner, réparer en cas de problème. Elle offre également un service, en vogue actuellement, de « leasing IT », c’est-à-dire de location de matériel longue durée. Les clients n’investissent plus sur un parc informatique mais signent un contrat avec IMFX qui leur permet de disposer d’infrastructures informatiques et d’un suivi de leur parc sur une longue durée, sans avoir à investir sur du matériel.

Le dépôt de brevets déposé par I-Médias, entreprise détentrice de IMFX et d’une part de « Lot of data », et le développement de partenariats avec des entreprises de la mécanique automobile ou de l’aéronautique, prouvent que la start-up lotoise a plus d’un tour dans son sac.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.